Partagez | 
 

 Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Jeu 9 Aoû - 20:01

A lovely day for a picnic 

Le tombeau des papillons, je dois avouer que je ne m'attendais pas a trouver un lieu aussi délicat dans ce qui était sans doute le pays le plus sombre du monde. Je ne saurais pas dire ce qui m'a attirer ici en premier lieu, une piste certes, bien que les traces se perdaient dans les centaines d'autres des habitants venus se recueillir sur la tombe de leur défunte reine, mais au delà d'une piste fraîche et de la promesse d'un repas juteux, il y avait en ce lieu une aura qui me séduisait, qui m'attirait.

 Je me déplaçait doucement, dissimulant ma présence du mieux que je le pouvais, même si aujourd'hui il ne semblait pas y avoir grand monde, en réalité, pas un casse-croûte à l'horizon, mais où étaient-ils? Qu'importe, l'un d'eux finirait bien par se montrer, ça me laissait le temps d'observer ce lieu si... familier. Par moment je ressentais des émotions enfouies, de la peur, de la colère, et toute cette haine...

 Ces sentiments n'étaient pas les miens, non, ceux qui m'avaient indirectement donné la vie avait dû en baver pour que leurs émotions coulent encore dans ma sève! Ou plutôt mon sang? Pour être honnête, avec tout ce que j'ai avalé et toutes les mutations dont mon corps a profiter, je ne suis même pas sûr de ce qu'il y a à l'intérieur. Evidemment mes origines m'intéressent certes, mais bien plus encore, c'est ma faim qui attire mon attention, je veux manger, dévorer, assimiler.

 J'ai besoin d'être plus puissant, il faut que je grandisse encore, je refuse de rester une cible potentielle pour des combattants aguerris, je ne suis pas encore assez puissant pour tenir tête a quelqu'un forgé par l'expérience et le combat, si je peux veux pouvoir manger sans craindre d'être manger, il fallait que je devienne une véritable machine à tuer, une créature de cauchemar si il le faut, mais rien ne m'éloignerait de mon objectif.

 Je continuais mon exploration en surveillant les alentours, je ne voudrais pas être pris par surprise. Chaque pas dans ce tombeau me faisait un plus frisonner, un frisson d'excitation qui me chatouillait de la nuque jusqu'au bout du dard, il s'en était passé des choses ici... Mais impossible de véritablement comprendre quoique ce soit pour le moment. Tout ceci m'intriguait tellement... 

J'avais vraiment envie d'en apprendre plus. Peut-être pourrais-je demander quelques petits renseignements au prochain repas qui passera par là? Espérons que la livraison soit rapide, je commence vraiment a avoir faim. Après quelques heures de patience et de réflexion, mes prières furent entendus, je pouvais entendre des bruits de pas, me précipitant dans la grotte sans un bruit, je faisais bien attention à balayer mes traces avec ma queue pour rester incognito. Profitant de l'érosion et d'un creux formé dans un des murs de la crevasse, je me cachais, attendant de voir qui était là, il fallait d'abord jaugé cette présence, il est préférable d'attendre un peu plus pour un bon plat plutôt que de se jeter tête baissée sur une proie parfaitement en mesure de se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Ven 17 Aoû - 22:19

Quelques rumeurs c'est tout ce qu'il me faut pour partir à la conquête de richesses qui coulent à flot. J'ai parcouru Malva dans l'espoir de trouver un ancien tombeau recelant les plus grands trésors enfouis. Alors que je cherchais de mon côté des pistes pour mettre la main sur cet or, un étrange clochard vint à ma rencontre.

"Est-ce que tu veux voir le grand tombeau des Papillons voyageur écailleux? Il est dit qu'il renferme des trésors que l'on ne pourrait imaginer." S'exclama-t-il avec une voix rauque et toussant quasiment à chacun de ses mots.

Entraîner par mon désir de me rassasier et de m'enrichir, je lui laissai m'expliquer son plan pour le moins incongru. Il me racontait qu'il pouvait me guider à travers ce labyrinthe jusqu'à une pièce renfermant des pièges terrifiant pour la plupart des gens mais qu'apparemment pour moi cela allait être facile puisque j'avais la carrure d'un fier aventurier. Je souriais humblement à cette mascarade sans queue ni tête.

"Ecoute moi bien l'ami." Je m'emparais de son cou en le soulevant de quelques centimètres.

"Les arnaqueurs dans ton genre j'en bouffe au petit dej, et entre nous t'aurais pu être quand même un peu plus inventif qu'un vieux tombeau. Mais soit, tu vas me conduire à ce lieu incroyable et si jamais tu tentes quoi que ce soit, soit certain que tu ne reviendras pas de cet endroit. Capiche?"

"O-oui... oui monsieur."

"C'est Monsieur Fortune."

"Oui Monsieur Fortune."

"C'est bien, on peut y aller, je t'en prie passe devant."

Nous entamons alors notre périple pour rejoindre ce saint lieu que j'allais à ma guise piller sans crainte. Le clochard conduisait une voiturette, une sorte de Reliant Robin bonne à jeter à la casse. Nous empruntons des chemins de terre, plongeant à moitié dans la boue, puis des branches et de nouveau de la boue pour finalement passer par de longues plaines et enfin ce tombeau qu'il me décrivait comme un lieu saint pour tous les habitants de Malva.

Le vieux clodo, Jacob de son prénom, me disait qu'il n'allait pas me suivre plus loin que l'entrée sinon il risquerait d'éveiller des esprits maudits qui le hanteraient jusqu'à la fin des temps. Je lui souriais, mettant en avant mes dents acérées. Le bougre insistait pourtant pour ne pas y mettre un pied. En même temps je ne mange pas les gens et ça doit se sentir. Il faudra que je travaille un peu cet aspect d'effroi.

"Tu sais Jacob, je pense que tu vas y aller avec moi."

"J-je suis désolé Monsieur Fortune mais-"

"Tututututu.. Mais qu'est-ce qu'on me dit là? Tu ne veux pas y aller avec ton cher ami Fortune? Je pense que tu n'as pas totalement saisi ce qu'il arrivera à ton petit véhicule ainsi que ton intégrité corporelle si tu ne viens pas." Dans l'instant ou j'eus fini ma phrase je secouais brièvement un rétroviseur qui tomba lourdement sur le sol.

"Oups."

"S'il vous plaît, je ne veux pas-"

"Tu vas venir avec moi même si pour cela je dois te traîner dans les tréfonds de l'enfer."

Disais-je d'une voix extrêmement grave et imposante. L'on aurait presque cru que le Diable en personne parlait à ma place et en plus j'ai des aigreurs d'estomac, comme quoi m'énerver n'est pas bon pour mon transit. Ou alors c'est la bague d'argent que j'ai ramassé dans la veste de Jacob et tout de suite ingérée. Je ne sais pas. Pendant ce temps le pauvre Jacob était tombé de la voiture et était terrifié par je ne sais quoi. Ma voix n'était pourtant pas si violente que cela.... si? Enfin bref, il décida enfin de m'accompagner alors qu'il ouvrait la porte du tombeau. Après plusieurs minutes de marche, mon regard fut attiré par une lueur dans ma veste. Une petite lumière rouge émanait de mon pendentif, cela pourrait bien être un signe que l'on se rapproche du trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Dim 19 Aoû - 14:00

The Artist

Comme un papillon attiré par les flammes, des explorateurs étaient venus se ruer face au danger. Même dans le royaume des morts, il faut toujours s'attendre à croiser des créatures bien vivantes et très dangereuses dans les lieux inhabités. Je profitait de ma cachette pour tenter de comprendre à qui j'avais affaire. Deux hommes pénétraient la caverne qui servait de lieu de pèlerinage aux habitants de Malva. Chose étrange, il y avait une claire différence entre ces deux personnages, un véritable rapport dominant-dominé.

 Est-ce comme ça que les gens partent à l'aventure? Peut-être une sorte d'esclave j'imagine. Le concept même de l'esclave me laisse un peu perplexe, certes, exprimer sa supériorité sur la faible plèbe autour de soit est une chose, mais dans mon cas est-ce bien utile? Je me pose parfois la question, lorsque j'aurais consommé assez de proies, sera-t-il nécessaire d'en épargner certains dans le but de me servir? Premier point négatif : si la haine qui m'a donné la vie m'a bien appris une chose, c'est de ne jamais faire confiance à qui que ce soit. Si pour atteindre mes objectifs je dois trahir mes alliés alors je le ferais, je le ferais 1000 fois si il le faut, alors pourquoi agiraient-ils différemment? C'est l'ordre des choses et ainsi va la vie, poignarder pour avancer. Deuxième point négatif : en effet, des esclaves pourraient me trouver encore plus de proies et donc de repas (ils pourraient même en produire, hors de ma vue évidemment) mais je ne pense pas avoir la patience nécessaire ni pour attendre que l'on m'apporte ma nourriture ni pour faire de l'élevage.

 Ce qui m'amène finalement au troisième point : Si je ne chasse plus moi-même, alors je peux dire adieu a ma quête de puissance, me reposer sur des sous-fifres ne me mènerait qu'à la paresse et délaisser l'activité physique qu'est la chasse reviendrait à augmenter mes chances de me faire tuer. Donc pour le moment non, je me passerais d'esclaves, nous verrons comment les choses évolueront plus tard. Non pour l'instant je devais me concentrer sur mes deux invités. Il suffisait de tendre l'oreille pour comprendre qui était le patron dans ce duo atypique. Visiblement, ils n'allaient pas être faciles à séparer.

 Mais comment passer à l'attaque alors? Le soumis serait une cible gratuite, un vieillard faible et rachitique, un jeu d'enfant, j'aurais plus de difficulté à avaler un nourrisson (ça a beau être mou ça reste entre les dents s'te saloperie). Cependant, je ne suis pas sûr d'avoir grand chose à manger sur une carcasse usée et malade. Clairement, je n'allais pas faire la fine bouche mais... Son compagnon était bien plus en forme, et je ne pouvait pas m'empêcher de me demander si je pouvais assimiler ces écailles à mon propre corps.

 C'est une idée intéressante, peut-être qu'après m'être occupé d'eux je devrais entamer un régime de reptile? Pour l'instant la priorité restait d'établir un plan d'attaque. M'attaquer au vieillard pourrait m'attirer les foudres du dominant. Je ne voudrait pas être attaqué dans le dos pendant que je ronge les os du vieillard... Ou alors... Si justement je m'attaque à l'alpha en premier... Même si le vieux cherche à le défendre il n'opposera pas grande résistance.

 Fausse bonne idée, je ne sais pas de quoi est capable ce "monsieur fortune" comme l'appelle l'autre. Qu'est-ce qui me prouve qu'il ne va pas me jeter une boule de feu ou me liquéfier de l'intérieur au premier signe d’agressivité? J'allais devoir la jouer fine. Abattre le vieillard allait être le plus simple mais hélas c'est lui qui menait la marche, impossible de m'en prendre à lui sans me dévoiler aux yeux du second... 

Et si c'était ça la solution? Mon apparence allait peut-être la première fois être utile quant à la capture d'une proie. Rampant le long des murs en m'accrochant aux roches et en faisant le moins de bruit possible, je ne progressait que lorsque les deux compères se mettaient à parler, pour être sûr que leur attention soit dirigée ailleurs que sur moi. Une fois le duo dépassé, je n'avais plus qu'a les attendre... Me laissant tombé du plafond, je tombais devant eux, surgissant des ténèbres :

-Ôla voyageurs! Je suis l'esprit de la caverne! Leur dis-je en tendant la main devant moi.

-De tous les insectes de ce lieu je suis le roi! J'ai été choisi pour m'assurer que seuls ceux élus dignes de passer ne puisse traverser ma frontière! Je protège la sépulture de notre reine et condamne les pillards! Je me devais d'être convainquant, il ne manquait plus que la touche finale.

-Si vous voulez passer, vous devez me donner la bonne réponse, si c'est la bonne alors que la mort elle-même passe son chemin votre route se fera sans chagrin, mais si vous vous trompez, alors vous serez ni plus ni moins dévorés. Etant deux, vous disposez d'un essai chacun, laissez moi donc vous énoncer la question :

Quel est mon nom?

Pfiou! Tu parles d'un effort inhabituel pour se nourrir! Je m'étais habitué à courir après femmes et enfants dans les bois et maintenant je me retrouve a jouer les esprits malins dans une caverne probablement hantée. J'espère qu'ils n'allaient pas réfléchir trop longtemps, au moins avec cette tactique j'avais une bonne raison pour manger l'un des deux devant l'autre sans que ça semble suspect et au pire des cas si ils rebroussent chemin, ils ne s'attendront pas à ce que je leur plante mon dard entre les omoplates. Inutile de trop penser messieurs, contentez vous de vous tromper. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Dim 19 Aoû - 23:39

Ami ou ennemi?



Nous marchons et discutons, Jacob et moi-même. Je viens d'allumer un flamboyant cigare qui ajoute une touche agréable à cette ballade lugubre. Je remplis mes poumons secs de cette fumée grisante et l'expulse dans le visage de ce pauvre imbécile me servant de pitoyable guide.

"Allons Jacob, avancez je vous prie. Cette allée semble étroite voyez-vous quelque chose?"

Je ne tutoie plus ce vieux bougre, nos querelles sont terminées, il n'y a aucune raison de le faire frémir plus qu'il ne faut. Nous entrons alors dans ce corridor plutôt large mais toujours aussi obscure. La petite lumière de mon cigare me permet de voir devant nous tout de même avec quelques reflets scintillants sur les murs. L'ombre de la fumée est magnifique sur les doux reliefs de la roche. C'est un spectacle commun mais toujours aussi beau. Cependant quelque chose me chiffonne.

"Pourquoi vous êtes-vous arrêté mon cher Jacob? Peut-être qu'un escargot bloquerait votre minable parcours?" Je riais de mon humour tanguant d'un son lourd et récalcitrant. Mon sourire se dissipa pourtant si vite tandis que je posais les yeux sur notre nouvel ami.

"Ôla voyageurs! Je suis l'esprit de la caverne!"

S'en suivit un discours ennuyeux que je n'écoutai pas. Jacob semblait terrifié par cette affreusité qui je dois l'admettre n'a pas non plus été gâtée par la nature, tout comme moi en arrivant ici bas. Je n'entendis que quelques phrases de son discours, il semble procéder à un rituel de passage, ou plutôt une énigme à laquelle Jacob allait fort heureusement répondre.

"Quel est mon nom?"

"Jacob, je vous prierai de bien vouloir répondre pour que nous continuions notre avancée."

Le pauvre est fébrile, il tremble comme une feuille secouée par le vent glacial de l'automne. Je n'attendais rien de lui, mais suis tout de même déçu. Je ne pouvais que m'attendre à ce comportement. Un guide misérable face à une créature d'effroi n'est rien d'autre qu'un pion que l'on envoie mourir sur le champ de bataille. Cette mascarade n'a que trop duré. Jacob n'est peut-être pas un bon guide mais cet esprit pourrait quand à lui m'être utile. J'inspirais une longue bouffée de fumée dont je profitais quelques instants pour finalement la renvoyer en "o" dans cet air humide et légèrement froid.

"Je... Je réfléchis Ô toi grand Esprit de la caverne, laisse moi une minute..." clama faiblement Jacob.

Contrairement à moi, il a du temps à perdre.

"Un proverbe raconte que la patience est mère de vertu. Malheureusement ce n'est pas mon point fort-" En même temps je procède à quelques petits ajustements de ma tenue.

J'écrase le bout de mon cigare contre une roche voisine avant de le ranger dans son étui avec ses frères et sœurs. Je dépoussière les épaules de mon costume, rehausse ma cravate pourpre et réarrange le mouchoir blanc de ma poche.

"-Et pour tout vous dire esprit, je n'ai que faire de votre nom, de votre patrie, de ce que vous avez ingéré pour le petit déjeuner ou de comment vous faites vos besoins. Je me préoccupe cependant d'une chose à l'heure qu'il est. C'est que je souhaite poursuivre ma route, que ce soit avec ou sans mon très honorable compagnon."

Jacob n'eut pas le temps de répondre ou quoi que ce soit, qu'une chaussure de marque Ferragamo de taille 43 vint heurté son dos courbé. Le malheureux tomba aux pieds du monstre insectoïde.

"Faites vite qu'on en finisse."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Mar 21 Aoû - 14:55

Fais quécro

"Jacob, je vous prierai de bien vouloir répondre pour que nous continuions notre avancée."

Oui Jacob, dépêche toi de me répondre je meurs de faim. Tu ne vas pas faire attendre ton ami, ni mon estomac d'ailleurs, n'est-ce pas?

"Je... Je réfléchis Ô toi grand Esprit de la caverne, laisse moi une minute..."

Raaaah mais il croit que je vais pouvoir me retenir combien de temps celui-là? Je voudrais déjà commencer à en faire mon casse-dalle mais nooooon môôôôôsieur Jacob prend son temps. 

"Un proverbe raconte que la patience est mère de vertu. Malheureusement ce n'est pas mon point fort-"

Tiens, son compagnon avait l'air bien détendu jusqu'à présent, mais tout comme moi il n'aimait pas voir les choses traîner. Un homme de grande classe c'était certain, il réajustait sa tenue forte élégante, faisant naître en moi une interrogation : devrais-je porter des vêtements un jour? Je veux dire, je suis nu, bien que (que tous les dieux, démons et autres entités supérieures soient loués) je n'ai pas d'organes génitaux à dissimuler.

 Le dégoût porté par la simple pensé de ces... choses... Me ramène bien vite à la réalité, on a jamais vu une plante en chemise, toute carnassière soit-elle. Non je devais resté concentrer, un seul faux pas et je pourrais manquer une occasion en or de me faire le gueuleton de la semaine! Deux proies d'un coup... Aller... focus... focus...

"-Et pour tout vous dire esprit, je n'ai que faire de votre nom, de votre patrie, de ce que vous avez ingéré pour le petit déjeuner ou de comment vous faites vos besoins. Je me préoccupe cependant d'une chose à l'heure qu'il est. C'est que je souhaite poursuivre ma route, que ce soit avec ou sans mon très honorable compagnon."

Si j'avais eu des sourcils sa remarque m'en aurait fait hausser un. Qu'est-ce qu'il voulait dire? Avait-il vu au delà de ma petite comédie? Comptait-il trahir son allié de fortune? Ce qu'il fit me confirma cette dernière question.

"Faites vite qu'on en finisse."

Il... Il me l'offrait?... Vraiment? D'un simple coup de botte il m'offrait son guide en guise de repas sans le moindre remords... Il... Il le haïssait. Un frisson me parcouru l'échine, ce sentiment qui m'avait donné la vie, je pouvais le ressentir chez lui. Ce n'était pas une haine pure et passionnée comme celle qui était le berceau de mon âme (si j'en avais une), non... C'était une haine beaucoup plus subtile, calme, simple, mais droite. Une haine passive et indifférente. Il n'avait que faire de lui, qu'il vive, qu'il meurt, ça ne changerait rien pour cet homme, car il haïssait l'existence même de ce Jacob, dans la vie comme dans la mort.

 Il le haïssait car il était faible et inutile, et parce qu'il était faible et inutile, il ne lui 
accordait même pas une véritable haine, simplement de la haine indifférente, effacée. Haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine haine! Je n'ai plus que ce mot là à la bouche désormais!

 Mais concentrons nous sur la réalité physique à présent, assez de sentiments comme ça. Abandonnant ma pause d'esprit malin, je toisais Jacob de toute ma hauteur, plantant mon regard lacérant dans ses yeux terrifiés. Le prédateur s'était vu offrir sa proie. Mais je relevais bien vite la tête, je voulais le voir lui. D'un pas décidé mais lent, je m'avançais vers cet homme, je voulais le voir de plus prêt.

 Était-il seulement un homme? Clairement mon apparence de monstre ne lui faisait pas peur... Était-il lui aussi monstrueux? Nous verrons. Je me contentait de l'observer en silence, cette assurance, cette confiance mais aussi cette détermination, il était là pour quelque chose et n'était pas décidé à repartir sans.

-J'admire votre sens des priorités, étranger.

 De son côté Jacob semblait vouloir profiter cet instant pour nous faussé compagnie. Tout en maintenant mon regard fixé dans celui de l'homme en costume, d'un mouvement ondulant mais net, je plantais mon dard dans le creux du dos du vieillard. Je pense qu'on peut le dire, Jacob avait passé une très mauvaise journée, inutile de la faire empirer.

 Abrégeant ses souffrances (mais surtout pour le faire taire, bon sang qu'il criait fort pour un vieil homme!) je fis une rotation avec mon dard d'un coup net dans son corps fragile, brisant sa colonne et déchirant ses entrailles, laissant le pauvre homme se reposer après la souffrance que fut son existence, puisse-t-il trouver la paix dans le royaume des mor... oh... Bon... Au moins le trajet ne serait pas trop long... J'imagine?

 Qu'importe, la bonne nouvelle : A TAAAAABLE!! Me servant de ma queue je traînais le corps inerte de ma proie jusqu'à moi, avant de m'asseoir sur le sol pour entamer mon repas. Ce n'était pas une collation de grand luxe, mais qu'il était bon de manger de la viande après plusieurs jours de jeûne. 

-Maintenant que j'y pense, dis-je entre deux bouchées, qu'est-ce qu'il y a de si important pour vous dans cette caverne pour que vous m'offriez votre compagnon sans flancher? Ce n'est pas simplement à cause de l'odeur de ses vêtements si?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Mar 21 Aoû - 21:49

Supériorité


Je le fixe d'un regard désintéressé. Gisant à terre avec les blattes et les mites. Son sort m’écœure, j'aimerais en finir au plus vite. Les affaires n'attendent pas, et je commence également à avoir faim de manière désagréable. La bête hideuse s'avance, nous nous fixons tels des prédateurs partageant un respect mutuel. Nous étions quasiment nez à nez. J'esquisse un sourire juteux de plus en plus large à chacun de ses pas. Mes dents dorées scintillent au travers de ce corridor sinistre. Les bras croisés, j'attend. Ses yeux sont d'un mauve pâle et monotone, aucune pitié, aucune compassion, aucun regret ne peuvent y pénétrer sans se voir annihiler avec violence. Mes yeux quant à eux sont d'un blanc frémissant, mes pupilles circulaires vous plongent dans les plus profondes abîmes des Enfers et si vous y cherchez bien, vous pourrez y apercevoir les flammes rougeoyantes caressant lentement la peau des Damnés.

"J'admire votre sens des priorités, étranger."

Le condamné tentait de ramper en dernier recours. Malheureusement pour lui, sa destinée fut scellée au moment même où nous avons pénétré dans ce lieu maudit comme il le dit si justement. Les gagnants s'observent, aucune peur, aucun frémissement, aucune émotion ne sort de ses êtres démoniaques. Un craquement vient perturber ce silence si pesant. Quelques râles insupportables et des cris stridents, voilà à quoi se résume notre infortuné camarade Jacob. Le corps raclait le sol lentement jusqu'à nos pieds, heurtant quelques pavés et roches déchus. Un doigt venait de se détacher.

Quelle beauté. Deux spectacles si différents se mêlent dans cet univers macabre. Il est maintenant l'heure pour notre hôte de profiter de sa prise de la journée. Nos regards se séparent dans un calme explosif. Il s'abaisse et dévore à grands coups de mâchoires son repas. C'est fascinant, cette chose est un monstre, ne possédant à première vue que des traits d'insectes mis à part sa forme humanoïde. Et pourtant, il est doué d'une intelligence capable de comprendre la balance sociétale du monde. Cette rencontre se révèle bien plus intrigante et intéressante que je n'aurais pu l'imaginer. Je l'observe pendant qu'il mange. Sa carapace semble rigide, son dard très sensitif et son appétit gargantuesque. Ne serais-je donc pas le seul à avoir subit la malédiction du Diable?

"Maintenant que j'y pense, qu'est-ce qu'il y a de si important pour vous dans cette caverne pour que vous m'offriez votre compagnon sans flancher? Ce n'est pas simplement à cause de l'odeur de ses vêtements si?"

Son dialecte est évolué et il a développé un sens de l'humour bien que peu qualitatif, qu'est-il réellement? Je ne vois qu'une chose à faire.

"Permettez-moi tout d'abord de me présenter à vous. Je suis M.Fortune, Natas Fortune, pour vous servir.
Voyez-vous mon cher, nous avons tous deux quelques points communs. Premièrement cette apparence plutôt inhabituelle, la mienne écailleuse et froide, la vôtre solide et effrayante. Il y a également cet appétit qui nous anime vous et moi. Vous dévorez des âmes, je dévore leurs biens. Et il est dans ce tombeau, un festin que je me dois de découvrir. Cependant, je dois admettre que vos talents m'intriguent. Que diriez-vous d'un marché? Nous entamons une collaboration sur laquelle nous nous entendons parfaitement. Mes plans sont simples, devenir influent et répandre mon joug sur Rosa -mon royaume d'arrivée- et cette pègre infâme. Pour cela j'ai besoin d'un maximum d'argent et de quelques collaborateurs voire amis. Mais vous dans tout cela, que gagnez-vous? C'est une question légitime je vous l'accorde, mais laissez-moi vous répondre simplement. Toute la nourriture qu'il vous plaira. Nous serions si discrets, nous pourrions réaliser les plus grands coups. Aucun cadavres, aucune traces, aucun objet appartenant aux victimes disparues.
Qu'en dites-vous?"


Je m'étais redressé pendant ce discours long et parfumé de belles tournures de phrases. Evidemment, je ne suis pas à l'abri qu'il tente de me dévorer. Toutefois, une chose est sûre, cet être est doué d'intelligence et il ne pourra pas nier le fait que nous pourrions, en nous entraidant, parvenir chacun à nos fins.

Je m'étais recoiffé, les cheveux en arrière, montre réajustée, chemise droite. Je lui tendais la main, en signe de bienveillance. Je ne cherche pas à lui nuire, j'espère qu'il le comprendra en voyant cette posture de faiblesse que j'aborde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Mar 21 Aoû - 23:37

Mist : Franchement, je trouve pas ça super comme proposition, il y a de l'arnaque dans l'air. Comme à Noël mais sans les emballages ! Si c'était pas génial ! Disais-je en surgissant dans le dos de ce bon vieux Fortune en frappant dans mes mains comme une gamine excitée. Oh, mais c'est vrai ! Je suis une gamine excitée !

Excusez moi, j'arrive un peu tard, j'ai eu quelques imprévu, vous savez que c'est pas facile de trouver un endroit comme celui-là ? Y a personne dans le coin pour montrer le chemin à suivre, je me suis perdue là bas... Et là bas aussi ! Puis je crois que je suis passée par là et... Peut-être pas ? Oh, je sais même plus tiens... BREF ! Le plus important c'est que je sois là ! Depuis combien de temps me demandez vous ? Et comment ai-je fais pour arriver jusque là sans me faire voir par ces messieurs les monstres encore moins sympa que moi la grande petite Mist ? Bah... Je suis tout simplement arrivée là en flottant au dessus du sol il y a à peine un instant. Ça fait pas de bruit la lévitation. Ouais. Hm hm. Je suis pas super grande aussi du coup ça aide. Ouais. Hm hm.

Avec un peu plus de sérieux, pour vous dire la vérité, j'approchais de cet endroit depuis un certain moment, j'avais traversé la forêt de cerisiers toute entière pour arriver jusqu'ici. Pourquoi ? Car ce tombeau m'intéresse, je n'y serais pas venue sinon. J'ai entendu dire que ce tombeau était celui de la reine de ce royaume, mais que à ce qu'il paraissait... Son corps n'y reposerait pas. Je viens donc mener ma petite enquête. Je ne cherche pas son corps, mais son âme. Je suis capable de percevoir les âmes des gens... Mais serais-je capable de trouver celle de l'ancienne reine ? Ça va être un peu difficile je pense, puisque je viens de me montrer à deux personnages très certainement pas amicaux. Et je crois que je me suis perdue aussi, mais c'est secondaire. Je crois.

J'ai entendu une bonne partie de leur discussion, mais surtout des cris d'extas-De douleur ! Oui, de douleur...! Alors, sans vraiment me demander ce qu'il se passait, puisque la discussion des deux personnes m'avait déjà tout dit, je suis venue jeter un coup d’œil. Pauvre Jacob, il a vraiment pas de chance dans la vie ce p'tit gars. Déjà il est né, pas de bol, mais en plus il finit par se faire bouffer par un monstre, vraiment pas de bol du tout !

M'éloignant un peu de monsieur Fortune et de son ami en lévitant sur le côté, je regardais le cadavre de ce pauvre bougre. Hm... Déçue. J'aurai fait mieux. Mais je persiste à croire que monsieur Fortune s'en est débarrassé à cause de ses vêtements. Ils étaient pas franchement jolis à regarder, et je parlerais pas de l'odeur. Ah, je dis pas qu'il sentait mauvais, je ne l'ai pas reniflé, mais par contre il puait le mauvais goût, ça c'était sûr. Je continuais ce que je disais tout à l'heure.


Mist : Pour rendre votre affaire plus honnête et baisser le niveau trop important d'arnaque présente dans l'air, je me propose pour ramasser les âmes des gens que le bonhomme vert mange. En retour ? Je peux faire des trucs assez intéressants, comme une armée d'ombres qui gagnera une unité par âme absorbée, par exemple. Disais-je en ricanant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Jeu 23 Aoû - 4:04

Death to lolis

"Permettez-moi tout d'abord de me présenter à vous. Je suis M.Fortune, Natas Fortune, pour vous servir. 
Voyez-vous mon cher, nous avons tous deux quelques points communs. Premièrement cette apparence plutôt inhabituelle, la mienne écailleuse et froide, la vôtre solide et effrayante. Il y a également cet appétit qui nous anime vous et moi. Vous dévorez des âmes, je dévore leurs biens. Et il est dans ce tombeau, un festin que je me dois de découvrir. Cependant, je dois admettre que vos talents m'intriguent. Que diriez-vous d'un marché? Nous entamons une collaboration sur laquelle nous nous entendons parfaitement. Mes plans sont simples, devenir influent et répandre mon joug sur Rosa -mon royaume d'arrivée- et cette pègre infâme. Pour cela j'ai besoin d'un maximum d'argent et de quelques collaborateurs voire amis. Mais vous dans tout cela, que gagnez-vous? C'est une question légitime je vous l'accorde, mais laissez-moi vous répondre simplement. Toute la nourriture qu'il vous plaira. Nous serions si discrets, nous pourrions réaliser les plus grands coups. Aucun cadavres, aucune traces, aucun objet appartenant aux victimes disparues. 
Qu'en dites-vous?"


Wouah d'accord, ça faisait un peu beaucoup d'informations à comprendre d'un coup. Depuis le début de ma courte vie c'était bien la première fois qu'une proie me faisait une proposition pareil, et avec assurance s'il vous plaît. Il était persuadé que je l'épargnerais si il pouvait m'être utile... Et il avait probablement raison. Si j'ai bien compris ce qu'il me dit, il mange les... Biens? Les richesses j'imagines?

 Sa proposition quant à elle tenait en quelques mots : il se sert de moi, je me sers de lui. Étrange, apparemment me voir dévorer d'autres personnes ne le dérangeait pas le moins du monde, détestait-il le reste du monde de la même façon qu'il déteste feu-Jacob l'avarié? Un personnage énigmatique, c'est clair, mais allais-je vraiment m'associer à lui? Je n'ai jamais eu besoin de personne auparavant, et j'ai déjà évoquer le fait qu'on m'apporte ma nourriture... Mais là c'était différent, ici on me parlait d'un partenaire de chasse, quelqu'un qui pourrait rendre mes traques plus faciles. Y avait-il une manigance derrière tout ça?

 Était-ce un piège qui m'était tendu? Difficile à dire mais d'un autre côté il a vu de quoi j'étais capable et malgré une peau écailleuse, il ne semble pas armé, pourtant il s'ouvre totalement à moi, je pourrais le tuer avec une facilité déconcertante dans cette posture, mais je le vois dans ses yeux, il est confiant, il sait que je ne le ferais pas. Pourquoi? Parce que qui serait assez stupide pour passer à côté d'une occasion pareil? Sa main était tendu vers moi, c'était bien la première fois que quelqu'un voulait faire affaire avec un monstre comme moi. Quelque peu hésitant je levais le bras dans sa direction pour lui serrer la main... Juste avant d'être interrompu par...

Mist : Franchement, je trouve pas ça super comme proposition, il y a de l'arnaque dans l'air. Comme à Noël mais sans les emballages ! Si c'était pas génial !

Qu'est-ce que... Quelle est cette abomination? Une enfant, quasiment nue, et bien trop sûre d'elle. Elle flottait au dessus du sol et semblait prendre un malin plaisir à nous avoir surpris.

Mist : Pour rendre votre affaire plus honnête et baisser le niveau trop important d'arnaque présente dans l'air, je me propose pour ramasser les âmes des gens que le bonhomme vert mange. En retour ? Je peux faire des trucs assez intéressants, comme une armée d'ombres qui gagnera une unité par âme absorbée, par exemple. 


Je ne comprends pas vraiment ce qui est en train de m'arriver, j'ai l'impression que chacun de ses ricanements et un pieu qui vient se planter dans ma poitrine. Mes mains tremblent, je commence à voir flou. Je me sens figé, et à la fois capable de sauter dans tous les sens en un instant. Qu'est-ce qui provoque ça? Elle.

 Cette gamine avait ramené en moi un souvenir qui n'était pas le mien. C'était une enfant, dans des tons sombres mauves et grisâtres, elle parlait comme si elle était en position d'avantage, elle riait, souriait et se ventait de pouvoir lever une armée d'âmes mortes. Une pulsion traversa mon corps, puis une autre. Des voix criaient dans mon esprit. Il y avait des hommes, des femmes, ils étaient en colère, ils hurlaient un nom que je ne pouvais pas comprendre tant les voix s’entremêlaient.

 Ma vue semblait changer, le corps de l'enfant changeait, elle ressemblait plus à un petit garçon maintenant, faible et fragile, mais ce sourire. Ce maudit sourire. Je le hais. Je le déteste. Je veux la tuer.

 Je veux LE tuer.

 Il est là, je le vois il se moque de moi. Il n'admettra jamais, jusqu'à son dernier souffle il gardera le sourire. Je veux le voir brûler. Je veux le voir supplier. Je ne suis plus moi même. Je suis ce qui m'a donné la vie. J'en suis l'incarnation même. Je suis la haine. Ma vision s'assombrie encore, tout devient rouge. Je ne parviens même plus à penser.

 Je veux juste l'abattre comme un chien. Broyer son crâne sur le sol. Arracher ses entrailles. Lui faire connaître des souffrances que nul n'a jamais connu avant lui. Et je veux le regarder droit dans les yeux pendant ce procédé. Je veux qu'il comprenne. Je veux qu'il pleure. Je veux l'entendre crier au secours. Je veux qu'il se rende compte de sa faiblesse. Je veux briser son esprit et détruire son corps.

JE

LE

HAAAAAIS!!

Poussant un rugissement animal répugnant je me jette sur l'enfant, brûlant de haine et prêt a tout pour tuer de la façon la plus violente possible. Avec toute la fougue qui anime ma rage je lance mon dard dans sa direction. Je commencerais par déchirer ses tripes et je m'occuperais du reste après. 

Je veux qu'il meurt. Et je veux qu'il souffre.


Dernière édition par Naehi le Jeu 23 Aoû - 7:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : A l'aventure !

MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Jeu 23 Aoû - 4:04

Le membre 'Naehi' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-onirique.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Ven 24 Aoû - 0:53

La colère aveugle


Il réfléchit, il comprend, il me tend sa main en retour. J'ai un sourire démoniaque et un regard plus que satisfait. Des flammes brûlantes colorent le fond de mes yeux. L'accord est presque scellé. Il n'y a plus rien qui puisse nous arrêter. Nous allons devenir les Maîtres.

"Franchement, je trouve pas ça super comme proposition, il y a de l'arnaque dans l'air. Comme à Noël mais sans les emballages ! Si c'était pas génial !"

Les mains s'arrêtent à quelques centimètres. Mon sourire de joie se change en sourire de dégoût. Mes canines se plantent dans mes lèvres laissant échapper ainsi une goutte de sang si impur qu'il se revêtit d'une teinte noire. Pourquoi? POURQUOI? IL NE RESTE RIEN! SERREZ MA MAIN QUE NOTRE ACCORD SOIT CONCLU! PRENEZ MA MAIN... MAINTENANT!

"Pour rendre votre affaire plus honnête et baisser le niveau trop important d'arnaque présente dans l'air, je me propose pour ramasser les âmes des gens que le bonhomme vert mange. En retour ? Je peux faire des trucs assez intéressants, comme une armée d'ombres qui gagnera une unité par âme absorbée, par exemple."

Les maux de ventre reprennent. La douleur est insondable. Je me courbe sous la peine immense. Je n'entends plus mes mots, je vois trouble...

"MAITRE SATAAAAAAAAAAAAAAAAN"

Je me redresse emporté par une fureur de monstre. Mon costume flambe à cause du déploiement de deux ailes de démons sur mon dos dans une légère explosion de flammes sur toute la peau de mon dos. Des cornes tordues de plusieurs centimètres poussent sur mon front. Ma mâchoire se déforme et devient presque animale. Quelques pauvres lambeaux tombent au sol et dévoilent mon corps avec ses dizaines d'impacts de balles parcourant mon torse en large et en travers. Un hurlement de terreur effroyable surgit dans la caverne résonnante au même instant. Mes yeux ne sont plus, ils ne sont que flammes, peine, dévastation et douleur cinglante. Ma vision est perturbée, je ne vois que des couleurs. Je suis rouge comme le sang des défunts, Naehi également. Mais cette personne, cet invité est d'un mauve repoussant.

Naehi n'a pas attendu pour attaquer, son dard se plante dans le ventre de cet infortuné enfant. Il le transperce telle une feuille de papier ridicule. Je ne vais pas rater une occasion si belle de déchaîner ma haine profonde. JE SUIS LE DIABLE ET VAIS FAIRE S'EFFONDRER SUR CET AME POURRIE MA FUREUR! De petites flammes naissent au bout de mes ailes. Je bats des ailes d'un coup puissant faisant s'envoler quelques pierres légères et viens lui asséner un coup de la corde à linge violent pour l'expulser du dard. Son corps tombe contre le mur dans un boucan infernal.

Je me sens vivre, je me sens libre. C'est comme si je pouvais m'envoler. Mais un poids me saisis la jambe. Satan est là et me tient en chaîne à cette terre de feu. J'hurle de nouveau alors que mon front et ma mâchoire reprennent une forme convenable et que mes ailes rentrent dans mon dos. Je redeviens l'abomination entre humain et dragon que j'étais. Je suis Natas Fortune. Je titube et manque de tomber. Je me rattrape au mur du côté de Naehi. J'ai encore ce mal de ventre infâme. J'ai cependant retrouvé mon calme et rouvre mes yeux blancs limpides. Pourtant tout n'est pas comme avant, un Revolver vient de tomber au sol. Je le ramasse silencieusement, il est encore fumant. Sur le côté y sont inscrit mes initiales..

Je regarde Naehi encore tremblant et perplexe. Je ne sais pas ce qui vient de m'arriver, je ne me souviens de rien. J'espère trouver une réponse dans le regard du monstre vert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Sam 25 Aoû - 9:02

(Sachez qu'écrire ça, c'était difficile... Mon personnage est bien trop malsain :'( !)

Vu la manière dont le bonhomme vert me regardait, j'avais l'impression d'avoir craché dans son petit déjeuné et d'avoir remplacé sa chaise par un énorme...! Mais au début, je pensais que c'était simplement à cause de mon arrivée peu appréciée par ces messieurs. Au début, oui, jusqu'au moment où je me suis retrouvée transpercée de part en par par une énorme...!

Une sensation de plaisir intense venait de m'électrocuter à travers mon ventre jusque dans la totalité de mon corps, cette sensation était si bonne, si douce, et ces sons de chaire qui se dilatait contre mon gré pour se laisser percer par cette énorme queue ! Mon sang avait giclé partout sur mon corps, sur celui de l'abomination verte, sur le costume de monsieur Fortune !
Encore, encooore~!

Si seulement... Si seulement ! Mon corps n'est malheureusement pas capable d'aller aussi loin dans mes désirs de luxure sadique, si seulement mon corps était plus grand, plus attirant ! Si seulement ça pouvait lui donner envie de me percer une deuxième fois, une troisième fois ! Une fontaine de sang explosa depuis ma bouche, j'ai perdu combien de centilitres en un instant ? Plus d'un litre ? Impossible de le savoir, il y en avait bien trop qui avait giclé depuis mon ventre~... Pénétration au premier rendez-vous, je n'ai même pas eu le temps de faire connaissance avec lui~!

Me voilà pendouillante sur le milieu de sa queue, je ne sentais même plus mes jambes et la sensation intense que je ressentais disparaissait petit à petit dans un petit cri de joie étouffée dans ma gorge. J'avais du mal à respirer, je crois bien que je vais même mourir encore une fois si je n'arrive pas à recoudre tout ça. Maintenant, je suis intriguée... Je ne suis qu'une malheureuse petite fille, je veux bien comprendre qu'on veuille me frapper dessus rien qu'en me regardant, mais là... C'était un peu trop violent pour être normal-Ho ! Ce n'est pas finit ! Ce n'est pas finit !! La vue de mon corps transpercé et dégoulinant de sang semblait avoir faire crier d'extasie monsieur Fortune !


Mr.Fortune : MAITRE SATAAAAAAAAAAAAAAAAN

Maître ? Hoho~! Je ne savais pas que l'homme en costume était dans ce genre de fantasmes satanique~! Quel pacte avait-il signé ? Si il frappe assez fort une petite fille il se verra obtenir une force démoniaque ? Est-ce ce pourquoi il vient de se faire pousser des ailes et d'autres attributs divinement mortels ? C'est dommage pour son costume, mais ça ne l'est pas pour moi~! Il bat des ailes, puis fonce sur moi, me frappant avec son bras, me propulsant avec sa force herculéenne contre le mur plus loin.

Son coup me retira de la queue du premier monstre, me faisant ressentir une nouvelle fois la sensation qui m'avait électrocuté tout à l'heure, mais en mieux~... Mon dos troué fracassa le mur de pierre, puis je tombais au sol. Je ne pouvais pas me relever, je n'arrivais plus à léviter, je ne sentais vraiment plus mes jambes, une marre de sang se formait autour de mon corps avachi.

Tout s'était passé si vite, j'avais l'impression de ne même pas avoir eu le temps de dire bonjour qu'on m'a littéralement sauté dessus. Si seulement je pouvais leur rendre l'appareil, si seulement je pouvais les remercier pour m'avoir fait me sentir si bien, cela faisait si longtemps que je n'avais pas tant ressentit de plaisir dans mon ventre et dans ma tête !

Je ricanais frénétiquement, toujours avec mon grimoire sous mon bras. Ils m'avaient fait plaisir... Mais... Ça n'allait pas du tout. Quel est ce sentiment de dégoût ? Je ne peux pas leur rendre tout le plaisir qu'ils m'ont donné. C'est... Frustrant ! Énervant ! Agaçant ! IRRITANT ! Ce type en vert ! C'est quoi son problème à ce cactus en platoc ?! Pour s'attaquer à une gamine comme moi sans me prévenir il devait avoir de gros problèmes personnels lui même ! Sa femme l'a quitté ? Sa famille lui a apprit qu'il était adopté ?! Ou alors il a découvert récemment que c'était un véritable enfant de chienne !!

Et Fortune, lui et sa tête de con... C'est quoi le machin que ce bâtard de Satan vient de ramasser ? Si j'étais à sa place, rien que pour avoir fait l'erreur d'être né, je l'utiliserais sur moi même ! Une erreur de la nature comme lui devrait disparaître immédiatement, MAINTENANT ! Je peux le voir rien qu'à son âme : Ce type est tellement pourrit qu'il va fondre sur lui même ! Il ne vaut même pas mieux que ce pauvre connard de Jacob ! Lui au moins, il a fait l'effort de crever sans ronchonner, prenez donc exemple sur lui et crevez ! Crevez, crevez, CREVEZ !


Mist : HAHAHAHA- J'étais interrompue dans mon rire, vomissant du sang pendant quelques instant en continuant de rire. Encore ! Donnez m'en encore~! C'était si bon, je ne pourrais jamais m'en passer~...! Han~... J'ai l'impression que je vais mourir d'une seconde à l'autre... C'est si bon, si agréable, vous devriez essayer~... C'est vraiment, la meilleur, sensation qu'un être vivant, puisse sentir....! Ma respiration était courte, je crois qu'il y a un truc dans mon corps qui me servait à respiré qui a été réduit en bouillie. Vous deux... Vous êtes ridiculement adorable à regarder~...! Je ne sais pas ce qui vous a poussé à être si brutal avec mon pauuuuvre petit corps... Mais sachez que je ne vous oublierais pas, je vous garde bien au chaud dans mon esprit, et je prépare une chambre pour vous dans l'autre monde... Vos âmes seront miennes, oh ça oui... Vous avez l'air si délicieux, et l'avant goût que vous m'avez donné aujourd'hui... Je ne m'étais pas sentie comme ça depuis trop longtemps~! Je vous fais la promesse que je vous rendrais tout le bonheur que vous m'avez gracieusement offert aujourd'hui !!

Je finissais de rire dans un nouveau vomit sanglant. Quoi ? Noooon ! Je ne vais pas mourir ici, rassurez vous ! Je veux dire... Je vais peut-être mourir, mais pas tout de suite~. J'ouvrais mon grimoire à côté de moi, et je disparaissais à l'intérieur, comme une ombre aspirée par l'une des pages du livre. Le livre, lui, allait rester par terre dans le monde normal. Moi, je rentrais dans mon espèce de dimension personnelle. Je vais ramper jusqu'au Chalet des Âmes, puisque je vais apparaître devant, puis je vais essayer de me recoudre. Peut-être que je vais mourir avant d'avoir finit à cause d'une perte trop importante de sang ? Peut-être pas... Qu'est-ce qu'on en a faire ? La mort de m'arrêtera jamais dans mes desseins de luxure absolue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Dim 2 Sep - 0:07

Well that happened

Il m'a fallut quelques minutes avant que je ne retrouve mes esprits, qu'est-ce qui m'est arrivé? Bon sang j'ai totalement perdu le contrôle quand j'ai vu cette gamine. Mais maintenant elle partie pas vrai? D'une main encore tremblante j'attrapais ma queue pour stopper son mouvement, elle plantait mon dard encore et encore dans le bouquin qui avait apparemment servit de sortie de secours à l'enfant. Bien, au moins je suis fixé maintenant, il faut que je travail sur le self-contrôle, une chance que cette mioche n'ai pas représenté une véritable menace.

 Si je ne peux pas entièrement me contrôler alors mes adversaires peuvent se servir de ça contre moi. C'est pour ça que je dois faire attention, que je dois me cacher... Pour le moment... Vous verrez quand j'aurais évolué, quand mon corps se sera adapté, tous autant que vous êtes, vous me contemplerez avant que je ne vous dévore. Quoiqu'il en soit, je n'étais pas le seul à avoir perdu les pédales un moment. Voilà un détail que m'avait épargné Natas, c'est un véritable monstre au même titre que moi. Et tout comme moi il semble pas réellement comprendre ce qui vient de lui arriver. Ce pouvoir, cette force... Je pourrais m'en servir. Après tout, si il est aussi perturbé que je le suis, c'est une proie facile. 

De plus, il ne m'avait pas prévenu qu'il était capable de faire ce genre de chose, qui sait ce qu'il pouvait encore me cacher? Accepter son marché revenais à littéralement faire un pacte avec le diable. Je pourrais me servir de son pouvoir, voilà qui rendrait mes chasses beaucoup plus intéressantes. Me faufilant entre les ombres, profitant de son incompréhension quant au pourquoi du comment de la situation, je me retrouve derrière lui, tandis que d'un coup, d'un seul,

Je lui tend la main.

-Nous étions sur le point de conclure un accord il me semble. Disais-je en tentant un sourire (c'est plus simple avec des lèvres, il faudra que j'essaie de faire quelque chose pour ça lors de mes prochaines mutations). Oui, son pouvoir me serait utile, une grosse créature rouge qui vole, quoi de mieux pour attirer l'attention pendant que je savoure un bon repas? Oui, je faisais un pacte avec le diable, qui d'autres accepterait de m'aider, moi la plante mangeuse d'hommes? Et oui il me cachait sans doute encore beaucoup de choses... Mais il n'est pas le seul à cacher des cartes dans sa manche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Dim 2 Sep - 14:03

Enfin scellé



Je me réveille peu à peu de ce cauchemar rouge. Satan lui-même me poursuit et me retient toujours. Je me redresse l'esprit de nouveau serein. J'ai perdu mon haut de costume, totalement déchiré laissant apparaître mon corps musclé et ces cicatrices répugnantes me rappelant les erreurs du passé. Je tiens toujours ce Revolver dans ma main. Je l'observe en détail et ne fais plus attention à l'insecte ravageur qui a déjà disparu. Cette arme est légère, en tout cas dans ma main, elle a des courbes magnifiques et épouse parfaitement ma poigne. Je vise d'une main le noir très brièvement, le réticule est fait pour mes yeux. J'ouvre alors le barillet et y contemple un spectacle merveilleux. Six balles dans le chargeur brûlant. Ces balles sont recouvertes de fines flammes flamboyantes. Je referme ce bijou de puissance destructrice. Je le fais tourner une ou deux fois dans ma main avant de le ranger dans ma ceinture. Désormais j'ai quelque chose pour tenir une menace potentielle à distance si jamais nous avons un petit problème de... communication. Cependant il persiste un problème, comment le recharger? Je suppose que pour le moment je devrais simplement faire attention à quand utiliser ces précieuses balles. Il se nommera donc... Damnation.

Revenons à nos moutons sanglants. Ou est mon ami vert?

"Nous étions sur le point de conclure un accord il me semble."

Quand on parle de l'insecte, on en voit le dard. Il est juste derrière moi. Je me retourne doucement, il a sûrement vu que j'ai rangé mon arme, il sait que je ne peux pas me défendre. Et je sais aussi que nous allons faire un bout de chemin ensemble car ma mort serait déjà arrivée si ce n'était pas le cas. A croire que c'est Satan lui-même qui veut me reprendre la vie et qu'il ne laissera personne d'autre le faire.

"Vous avez tout à fait raison mon cher."

Je lui souriais d'un bonheur malicieux car il n'était pour moi qu'un pion sur l'échiquier de ma carrière. J'avoue toutefois que ce pion pourrait bien devenir plus que cela s'il décide de jouer au plus fourbe avec moi. J'attrape sa main froide d'une poigne forte mais non insistante. Je constate alors la force de cet être, et cela ne fait que me rassurer pour l'avenir. Après tant d'observations sur sa personne je ne peux qu'admettre une chose, ce monstre n'est pas un simple tueur ou mangeur d'homme. Cet insecte deviendra un génie du mal, cela se voit dans ses yeux, la haine, la domination et la confiance en soi sont ses plus grands atouts. Comme quoi Jacob n'aura pas servi à rien au final, sa vie m'aura permis de m'allier à quelqu'un d'extrêmement puissant.

Nous lâchons mutuellement notre poignée de main infidèle. Je lui tourne le dos et commence à avancer vers les profondeurs du tombeau. C'est la plus haute marque de confiance que je ne pourrai jamais donner. Un dos tourné signifie beaucoup.

"Je pense que nous pouvons maintenant continuer notre chemin. Mais vous ne m'avez toujours pas dis votre nom, sauf si cela vous dérange peut-être?"

Damnation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Ven 14 Sep - 8:25

Comme ça se prononce


"Vous avez tout à fait raison mon cher." 

Il était confiant, il savait ce qui nous attendait. Cette confiance se lisait dans ses yeux. Je m'étais trouvé quelqu'un qui allait rendre ma chasse beaucoup plus facile. Quelqu'un sous mon contrôle? Non, plutôt quelqu'un que je manipule, une marionnette dont je contrôle les fils, mais qui détiens les miens.

 Je me doutais qu'une personne de sa trempe ne se laisserait pas avoir si facilement, et soyons sérieux 30 secondes, qui d'autre qu'un type sûr de lui et surtout certain de ce qu'il veut s'associerait avec une créature comme moi sans préciser dans le contrat "Sois assez gentil pour ne pas me manger"?

 J'allais devoir me méfier de ce "partenaire", et lui allait devoir se méfier de moi, c'est pour ça que c'était si excitant! Le jeu du qui poignarderait qui en premier, j'adore ça! 

Le voilà qui s'en va maintenant, s'offrant de nouveau à moi, complètement à ma merci, c'est qu'il en a envie le bougre! Bas les pattes, je ne suis pas une plante facile moi! Surtout après ce que je t'ai vu faire a cette gamine y a pas 5 minutes. Rangeons les crocs pour l'instant et contentons nous de le suivre, après tout, j'étais là pour découvrir des choses sur mes origines à la base! 

"Je pense que nous pouvons maintenant continuer notre chemin. Mais vous ne m'avez toujours pas dis votre nom, sauf si cela vous dérange peut-être?"

C'est vrai que maintenant qu'il le dit je ne me suis jamais vraiment présenté, et ça serait plutôt pratique qu'il m'appelle autrement que Mr.Jemangedesgensetjesuisvert ou encore le cafard-courgette-carnivore. Pressant le pas, je me remet à sa hauteur. Nous voilà maintenant tous les deux a explorer ces galeries.

-J'ai choisi de m'appeler Naehi, la sonorité me plaisait. Ma réponse était courte mais elle avait le mérite d'être vraie. Si je veux m'élever au dessus des végétaux et des animaux, il me faut un nom, j'en ai donc trouvé un. Forcément, c'est plus simple quand on vous en donne un directement à la naissance, mais que voulez-vous, j'ai improvisé.

-Vous aviez l'air bien renseigné sur cet endroit, le trésor au fond de la caverne tout ça tout ça. Techniquement il ne m'a jamais parlé de trésor mais enfin je vous en prie, ce n'est pas si compliqué que ça à deviner, il "dévore les biens", veut devenir puissant et influant, à Rosa qui plus est, aucun doute là dessus, nous cherchions un trésor. Vous n'auriez pas quelques infos à propos de ce qui s'est passé ici? Il y a quelques mois, ou même de ce qu'il s'est passé en règle générale sur ce monde il y a quelques mois? 

Quoi? Je profite, j'étais là pour ça à la base. Et contrairement à ces informations que sait déjà comme, ce qu'est "Rosa", a quoi sert ce "pistolet" qu'il a rangé tout à l'heure, ou simplement le langage commun, il y a certaines choses que je ne sais pas et que je ne demande qu'a découvrir, découvrir comment je sais toutes ces choses que j'ai cité avant serait d'ailleurs un bon début...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   Ven 28 Sep - 18:33

Just one step back



"J'ai choisi de m'appeler Naehi, la sonorité me plaisait. Vous aviez l'air bien renseigné sur cet endroit, le trésor au fond de la caverne tout ça tout ça. Vous n'auriez pas quelques infos à propos de ce qui s'est passé ici? Il y a quelques mois, ou même de ce qu'il s'est passé en règle générale sur ce monde il y a quelques mois? "

Naehi? Voilà un nom bien original surtout pour quelque chose comme lui. Enfin qui suis-je pour juger? J'ai moi-même choisi de me renommer Natas Fortune.

"Sachez mon cher que mes explorations se basent essentiellement sur ce que je peux entendre de ci de là. Toutes mes connaissances ne viennent que de sources urbaines. Pourtant, il y a bien une chose que je sais c'est qu'ici les pièges ne manquent pas, alors faites attention ou vous posez les pieds."

Je déchire en même temps une toile d'araignée immense bloquant la voie tout en continuant de m'avancer dans ces tunnels sombres.

"En ce qui concerne le monde, je ne peux rien vous dire de bien étoffé, je ne suis arrivé ici qu'il y a peu. Malgré tout, ce Tombeau est connu pour abriter le corps de la Reine du royaume de Malva, c'est bien pour cela que je suis venu, pour récupérer un maximum de butin doré à me mettre sous la dent et dans la poche."

Je marche lentement et à l’affût de quelconque mauvaises surprises. Plus nous nous enfonçons dans ces corridors morbides et plus nous pouvons observer des fresques et mosaïques jonchant les murs.

"Je pense que ces fresques représentent la vie de la reine ou l'histoire des régents de ce royaume d'après les détails infimes présents et les ornements non nécessaires. Oui je m'y connais quelques peu en archéologie et art antique."

Mon pendentif s'affole et devient de plus en plus rougeoyant. Il pend toujours autour de mon cou et je souris à l'égard de cette nouvelle puisque cela signifie que nous touchons au but. Toutefois, quelque chose me dérange. Cet endroit semble de moins en moins lugubre. Est-ce seulement mon imagination ou le sol devient désormais en carrelage noir et blanc? Quelle étrange sensation. C'est comme si une parcelle de la caverne s'était effondrée et avait emporté avec elle tout l'aspect attrayant de cet humble couloir somptueux. Je jette un regard stupéfait à Naehi qui ne semble pas non plus comprendre la situation. Nous continuons cependant de marcher vers notre but sans nous arrêter. C'est là que la réalité me ramène avec brutalité dans la triste vérité.

Je tends mon bras devant Naehi pour le stopper net.

Si l'insecte vert se demande pourquoi je l'interromps ainsi, c'est peut-être car il est toujours plongé dans ce rêve illusoire. Malgré cela, la flèche plantée dans ma cheville est quant à elle bien réelle. Mon sang noir coule en un filet le long de mon pied dénudé. Je redécouvre peu à peu le véritable chemin que nous empruntons et constate que nous avons bien été pris d'une parfaite illusion pour tomber tout droit dans un piège idiot. Toutefois, je devrais remercier cette pierre ridicule sur laquelle je viens de marcher et qui s'est enfoncée de quelques centimètres dans le sol, car celle-ci m'a permis de reprendre mes esprits et de ne pas tomber dans le gouffre à deux mètres à peine, en face de mon compagnon et moi-même. Le véritable passage prend un tournant vers la droite. Je ne sais pas si la plante verte est revenue parmi le réel, mais en tout cas, il ne faut pas qu'il franchisse la limite que je lui ai imposé, le sol est sûrement jonché de ces dalles trompeuses.

"Mon ami, vous feriez bien de reculer d'un pas."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce tombeau sera votre tombeau! [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cette ruelle sera mon tombeau, sauf si... - PV. Léo Weber
» Quel chat de la Guerre des Clans êtes-vous?
» Tombeau d'Elendil !!
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]
» Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirique :: Le monde des rêvesTitre :: MalvaTitre :: Tombeau des papillons-
Sauter vers: