Partagez | 
 

 Verde, le royaume de l'équilibre

Aller en bas 
AuteurMessage
Dead
Rang
Rang
avatar

Messages : 795
Date d'inscription : 11/02/2016
Age : 21
Localisation : A l'aventure !

Inventaire
Objet: 2 Permis de Création de PNJ / 2 Augmentations Rang 2 / Augmentation Rang 3

MessageSujet: Verde, le royaume de l'équilibre   Jeu 9 Aoû - 11:49

Verde
Le royaume de l'équilibre
      Le royaume
Verde, le royaume de l’équilibre entre les énergies positives et négatives. Un royaume en communion avec la nature et tout ce qui y vit. Vous pouvez les traiter d’elfes si vous voulez, vous ne les décrirez plus de la même manière lorsque vous verrez les guerriers qu’ils sont. Le royaume est prospère et en apparence, il montre des lieux bien apaisants et relaxants. Mais en vous y penchant de plus près, il est certaines choses qu'il aurait été préférable de garder secrètes.

Question climat, il s’agit d’un climat tempéré comme les personnes derrière l’écran le voient chaque jour. Un climat entre tout ce qu’il faut pour faire vivre une immense forêt et tout ce qui y vit, un soleil d’une lumière douce, ni trop puissante pour éviter la sécheresse, ni trop faible pour éviter le froid glacial. Parfois il pleut, et rarement mais cela arrive tout de même, la neige tombe.

Gaëa
La capitale, au sein même de l’équilibre du monde, elle porte les deux énergies fondamentales du bien et du mal. L’harmonie et le chaos, représentées par les deux gardiens de celles-ci, les deux maîtres des énergies. Qu'elles soient positives ou négatives, les énergies permettent la vie des végétaux sur le monde des rêves. Aujourd'hui, l'arbre monde n'est qu'une petite pousse, demain, sa grandeur resurgira au même titre que l'aventure, oubliée lors des temps de guerres.

C’est ici que vous trouverez l’un des artefacts des rois. L’artefact de Verde n’est autre que l’Yggdrasil, ou l’arbre monde, grâce à lui la végétation de tout l’Onirique parvient à tenir debout. Les énergies d’harmonies et du chaos s’échangent à tour de rôle en son sein. De ses racines naît le chaos, de ses cimes s’étend l’harmonie, de son tronc règne l’équilibre. C’est un lieu particulièrement important pour Verde et ses habitants, mais aussi pour l’Onirique tout entier qui viendrait à s’effondrer si l’arbre venait à mourir.

L’arbre fut anéanti et s’écroula lors du Chapitre III. Face à l’Empereur, les aventuriers n’eurent pas la force d’arrêter les vils massacres du terrible Malvien qui parvint à faire s’effondrer l’équilibre de notre monde. Fort heureusement, une graine avait été cachée et conservée par les deux gardiens de l’Yggdrasil, Wukuri Supirittsu et Nilhus, chacun représentant respectivement l’harmonie et le chaos, les deux ensemble forment l’équilibre qui permit à cette petite graine de former une jeune pousse au centre des restes calcinés et poussiéreux du corps de l’ancien arbre monde.

Village de chênes
Les premiers pionniers de ce monde, avaient construit des habitats dans les arbres pour échapper aux terribles prédateurs au sol. Ces villages de cabanes dans les arbres se trouvent dans la zone la plus propice à la vie à Verde, près des chênes pacifiques. Ces arbres projettent une énergie d’harmonie apaisant les esprits des bêtes, contrôlant les conflits et produisant des fruits comestibles que les habitants cultivent. Il faut néanmoins être doué en escalade pour pouvoir atteindre les hauteurs de ces cabanes tout en évitant les pièges magiques protégeant les habitants.

Sur la partie Est de la forêt, nombreux de ces villages furent anéantis lors du passage de l’Empereur. Il ne reste plus que des cendres ou des morceaux de bois calcinés de son passage. Bien que nombre d’aventuriers aident à la reconstruction de ces charmants villages, beaucoup ne seront jamais reconstruit pour la simple et bonne raison que depuis ce jour, le nombre d’aventurier à énormément diminuer sur les terres vertes.

Plusieurs villages de chênes tentent de produire des parcours d’entraînement dans les arbres afin d’aider les plus jeunes et les nouveaux arrivants à s’entraîner. Ces petits parcours dans les arbres sont très appréciés en plus d’être de très bon moyen aux jeunes pour développer corps et esprit. Peut être à l’avenir verrons nous des parcours comme celui-ci tentant de mettre à l’épreuve les plus téméraires d’entre nous ?

Forêt des fées
La plus grande forêt du monde des rêves. Elle borde les frontières de Rosso et d’Arancioni jusqu’aux frontières de Blu et de Giallo. La faune ainsi que la flore y sont denses, un écosystème ayant un vaste éventail d’espèces, beaucoup ne sont pas encore connues. Parfois, des phénomènes surviennent, des êtres naissent sous une forme énergétique, les habitants de Verde les ont nommé les fées. Parfois, des cœurs aux mauvaises intentions tentent de es capturer. Jamais on ne les retrouve.

C’est ici, quelque part au plus profond de cette forêt que Naturia, gardienne des animaux du royaume des forêts, a élu domicile lors du tout premier Chapitre de notre monde. Les aventuriers avaient dû relever l’épreuve de la gardienne pour pouvoir mériter leur survie et le bon fonctionnement de ce monde, car à cette époque, les animaux, possédant une imagination bien moins développée, n’apparaissaient pas ou quasi jamais dans notre monde.

La tanière de la gardienne est toujours présente, mais nul n’y a jamais posé les pieds. Autrefois, les aventuriers étaient bien trop fiers de pouvoir fêter leur victoire, qu’ils n’avaient pas décidés d’entrer dans ce lieu merveilleux qui s’offrait à eux. C’est en ce lieu que de nombreuses fées se rendent, peut être que d’autres mystères se cachent au fond de cette forêt ?  

Marécage magique
A la frontière avec le royaume des morts, vous trouverez un lieu baigné de magie pure. Le "marais" comme il est appelé par les scientifiques, est une source de magie si puissante qu’elle pourrait transformer votre corps en un esprit d’énergie pure. On trouve dans cette partie de la forêt, de vieux temples et des cabanes d’ermites. C’est un lieu parfait pour la méditation, où corps et esprit sont en parfait harmonie malgré le danger des prédateurs chaotiques.

Cette frontière commune avec le royaume des morts et l’étrangeté de ce lieu amène nombre d’esprits à vagabonder au sein de cette partie de la forêt. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, du fait que le marécage se trouve au Nord, à cause de la forte concentration de magie en ce lieu il y fait assez chaud. La chaleur ne pouvant être balayée par le vent, il n’est pas rare que des aventuriers trop imprudents souffrent énormément de l’étouffement que procure cette chaleur, alors faîtes attention à vous.

Le marécage magique reste une zone très peu explorée par les aventuriers dont encore de nombreux mystères restent à résoudre. Très peu d’habitants décident de s’y rendre et seul quelques moines, ermites et autres misanthropes vivent ici à l’écart de toute civilisation. Pourtant, il est très facile de cultiver légumes et fruits en ce lieu où la magie environnante aide beaucoup à l’agriculture.

Lagon mystique
On ne sait que très peu du lagon mystique, autre que sa splendeur, tout étranger à l’amour se retrouve bercé de douces mélodies, et est entraîné vers le fond par des créatures pleines de tendresse et de cœur. Une étendue d’eau partant vers le large, fermée par un récif corallien ayant élu domicile au pied des ponts de pierre. Ces ponts forment un cercle tout autour du lagon, délimitant sa faune et sa flore. Des cascades d’une beauté renversante s’écoulent du haut des roches.

Depuis quelques temps, d’étranges apparitions auraient été aperçues au cœur du lagon. Une créature gigantesque prétendent certains, d’autres s’exclament avoir vue des sirènes chanter sur la berge et disparaître au moindre bruit. Tout ceci n’a jamais été vérifié, sauf une chose. Une étrange lumière scintille au fond du lagon la nuit. De quoi s’agit-il ? Nul ne le sait. Les mystères de notre monde sont encore loin d’être tous élucidés.

Lac des esprits
Un lac d’eau si pure qu’on ne peut s’empêcher d'en boire une gorgée. Pendant longtemps, ce lac fut protégé par un gardien, personne n’a pu traverser l’étendue d’eau jusqu’à l’île en son centre. Mais depuis une expédition visant à atteindre l’île, le gardien ne s’est plus fait entendre. L’île au centre abrite des êtres protégés par le totem du serpent. Des enfants ayant liés leur corps et esprit avec un serpent baigné d’une des deux énergies de Verde.

Aujourd’hui, il existe des pirogues ou des barques utilisées pour pouvoir rejoindre l’île du lac des esprits. Mais elles restent tout de même assez rares et pour pouvoir y embarquer, il faut l’autorisation de la garde d’émeraude qui protège l’île. Après tout, bien que le mystère fut résolu, la faune locale de l’île est particulièrement dangereuse et la tribu des serpents n’est pas ce qu’il y a de plus accueillant.

L'Histoire

Chapitre I - Vivre ou survivre
Lors des premiers temps, il fallut trouver de quoi manger. Et bien que le royaume vert fût chanceux de pouvoir se procurer fruits et légumes à volonté, la viande manquait particulièrement. Beaucoup avait un régime composé de viande et de chair et les diversités des espèces étaient beaucoup trop importantes à l’époque. Les aventuriers venaient à peine de poser le pied sur ces terres qu’ils mourraient déjà de fin. Alors beaucoup sombrèrent dans le "cannibalisme" et s’attaquèrent à d’autres aventuriers.

Jusqu’à ce que plusieurs héros vinrent s’attaquer au gardien des animaux, Naturia. Beaucoup sortir perdant de l’affrontement contre la gardienne, mais au final, quatre d’entre eux parvinrent à réaliser la victoire qui permit à Verde d’accueillir en son sein, des animaux venus de divers horizons. Les noms des quatre héros ne sont pas tous connus. Néanmoins, beaucoup se souviennent que Naturia fut l’un des trophées de Monokuma, le futur roi d’Arancioni.

Verde fut toujours protégé par la proximité de la tour de cristal, de nombreux individus, de par les croyances populaires ayant peur de s’attirer les foudres des Ultimes, restaient paisibles et ne s’avisaient pas de contrarier la nature ou d’avoir de mauvaises intentions envers le peuple vert. Mais pour que cela ne change pas, il fallut nommer un chef, et ici fut choisit comme tels, deux souverains trônant chacun sur l’une des deux énergies gouvernant le royaume. Wukuri Supirittsu, véritable roi de Verde régulant et contrôlant les énergies positives de ce monde, l’harmonie. Et son ami et frère d’arme, Nilhus qui a prouvé au monde que bien et mal peuvent s’entendre, il régule et contrôle les énergies négatives de ce monde, le chaos. Grâce à ces deux aventuriers courageux, le royaume de Verde fut en paix pendant un certain temps.

Chapitre II - Calme avant la tempête
Malheureusement, un drame arriva, la disparition de celui qui régulait les forces négatives. Nilhus avait disparu et obligé son partenaire à subir à la fois les énergies négatives et positives de l’arbre affaiblissant son corps et son esprit à une vitesse déconcertante. Contrairement aux autres pays qui auraient pu être calmes et se reconstruire ou se construire pendant cette période de paix durant cinq mois, Verde souffrait et sombrait. L’arbre-monde était en perdition et personne ne savait comment le faire redevenir ce qu’il était.

Mais croyez-vous réellement que Nilhus serait capable d'abandonner son ami et son royaume? Croyez-vous qu'avoir été porté pour mort et s'être retrouvé dans une autre dimension dont la sortie était dite impossible serait suffisant pour l'empêcher de revenir? Pauvres fous. Car alors que Wukuri était sur le point de périr, alors que tout espoir semblait perdu, c'est des cieux qu'il est tombé tel un météore, telle une comète d'espoir. Fort de l'apprentissage qu'il avait fait pour mieux contrôler son pouvoir, il était de retour, et lui vivant, jamais, au grand jamais, il ne laisserait sa terre sombrer. Verde renaissait enfin.

Chapitre III - L'Empereur
Lors de l’affrontement avec l’empereur et ses troupes, les terres de l’équilibre se sont faîtes retournées. Des centaines d’arbres arrachés, brûlés, éviscérés, en plus de l’arbre monde, l’Yggdrasil. Une fois le dit ennemi vaincu, le peuple a recherché une nouvelle harmonie. Se reconstruisant doucement, mais surement, la civilisation verte n’a pas perdu son calme d’autrefois. La majorité de ce peuple est compréhensif, suite à l’explication de l’histoire de Kotei, ils ne s’enterrèrent pas dans une terrible haine destructrice et chaotique. L’équilibre conservé, le peuple vert, du fait de leur grande capacité de vivres, a décidé de partager sa nourriture avec les autres royaumes.

Plus rares, des volontaires forcenés tentent de venir en aide aux autres royaumes ayant subis des dommages lors de la guerre. Les royaumes comme Bianchi, Arancioni, Malva et Giallo ont eux aussi besoin d’aide. Ces volontaires sont plus rares, mais ils parviennent à forcer le respect. Entre autre, Verde n’a pas perdu sa tranquillité, et son peuple a conservé ce côté pacifique, très apprécié de la plupart des royaumes. C’est ce qui a fait, que depuis nos débuts, le royaume de l’équilibre ne possède que des alliés.

Après ces évènements, Wukuri Supirittsu, l’un des plus grands aventuriers de notre monde, mais aussi Archidruide de Verde, a décidé de s’éclipser légèrement des aventures. Il est désormais bien plus préoccupé à entraîner les jeunes, à les éduquer et les aiguiller tel un guide. Mais je pense pouvoir vous dire, qu’il préfère pouvoir profiter de sa vie de famille et je peux vous assurer, qu’il a bien mérité le bonheur dans lequel il vie désormais.

La Société
Le peuple de Verde est un peuple pacifique en osmose avec la nature. Ils respectent leur prochain et vivent au jour le jour en paix avec tout être de vie. Proche de la nature et de son équilibre, la société elle-même est basée sur ce principe, même si le mal existe il peut être canalisé afin de n’être utilisé que pour faire le bien. Ils vivent à bord d’une culture celtique asiatique, civilisée mais beaucoup moins poussée technologiquement que leurs camarades aux alentours. Basé sur la magie bien plus que la science, Verde fonctionne grâce aux énergies de ce monde et tout être vivant en est de même.

L’éducation se divise en deux courants de vie, les forces positives ou les forces négatives sont les deux bases de ce royaume. Il existe deux écoles dirigées par les deux souverains où ils apprennent leur savoir. La garde d’émeraude qui est un équilibre entre les deux forces, n’ayant pas vraiment de spécialisation dans l’une ou dans l’autre, ils sont les gardiens du monde vert et de ses habitants. Ce royaume vit en paix avec lui-même et les habitants ne se posent pas de question quand à ce qu’il se passe à l’extérieur de leur frontière.

Les moines du marais
Certains moines décident de s’exiler dans le marécage magique, là où la magie y est pure et puissante. Ils espèrent pouvoir ainsi, canaliser les énergies de l’harmonie et du chaos de façon bien plus précise et efficace. Quelques monastères ont alors vu le jour à plusieurs lieux propices à l’agriculture au sein du marécage. Divers courants et façons de s’éduquer qui diffèrent de l’éducation principale suivie sous la bannière de l’Yggdrasil et des deux gardiens des énergies.

On pourrait parler de secte, et c’est peut être bien le cas pour certains de ces monastères, mais les dirigeants de ces mouvements sont pour la plupart des élèves des gardiens voulant continuer seul sur le chemin de l’érudition. D’autres néanmoins, plus cupides et désirant de pouvoirs usent de cette apparence de moine et du marécage pour se camoufler des regards et réaliser d’occultes simagrées et obtenir du pouvoir. Aventurier, si vous décidez de vous aventurer en leur territoire, vous aurez soit une très chaleureuse invitation, soit une invitation à devenir des sujets d’expériences.

La tribu du totem des serpents
Vivant sur l’île des esprits, cette tribu autrefois gérée par Marrshault est désormais sous la protection du royaume de Verde. Cette tribu fut autrefois terriblement faible et en danger de disparition face aux prédateurs de l’île. Marrshault à alors prier le gardien du lac de l’aider à protéger son peuple qu’elle considérait comme ses enfants (étant la plus âgée et sage de la tribu). Le gardien du lac lui a alors apporté le totem du serpent qui lui permit de protéger son peuple au prix du sang.

La tribu se lia alors à divers animaux reptiliens, des serpents principalement. Les deux âmes combinaient, le corps fusionnait entre eux, les deux êtres vivants ne faisaient plus qu’un. Les serpents dévoraient les créatures pour donner puissance et pouvoir à l’enfant et ainsi, une harmonie naissait au cœur du chaos de l’île.

Aujourd’hui, le totem du serpent est toujours présent, au centre de leur petit village. N’importe qui peut y venir pour apprendre à vivre en harmonie avec le totem, mais les enfants des serpents, sont extrêmement froids et méfiant envers les aventuriers. Ce qui s’explique tout naturellement par le fait qu'ils ont été depuis les premiers pas de l’Onirique, en exil de toute autre civilisation, sur leur île, jusqu’au jour où des colons sont venus déranger leur demeure et leur vie, prenant avec eux, Marrshault, leur mère spirituelle.

Les spécialisations
A venir.

L'évolution du royaume
Le dolmen des dryades
Un immense endroit sacré non loin de Gaea. Dans cet endroit vivent des créatures mystiques : les dryades. Des créatures magiques liées à Verde excellant dans la magie du soin. Ceux qui suivent l'enseignement du temple de lumière peuvent être invités à se rendre au dolmen pour apprendre les précieuses leçons des soigneuses mystiques. Elles sont la principale source de médecine de Verde mais aussi la plus puissante de L'Onirique. Les Dryades sont dirigées par la mère Tyrande, une ancienne aux airs stricts. Bien qu'elles aient juré fidélité au peuple Vert, quiconque demandera des soins aux Dryades devra s'acquitter d'une dette envers elles. Contrairement à leur côté mystique et aux airs supérieurs de la mère Tyrande, les dryades sont en général des êtres doux et sympathiques, mais n'abusez pas de leur amabilité, car si vous refuser de payer votre dette, alors nul ne pourra plus rien faire pour vous sauver de leur funeste vengeance...

Les communications par voxilierres
Les armées de Verde et la garde d'Emeraude utilisent les Voxilierres comme moyen de communications, en gardant une pousse possédant une fleur avec eux, attachée à une sangle sur leur poitrine par exemple, ils se garantissent un moyen de transmettre une information rapidement. En appuyant à différents endroits de la plante (les feuilles ou les pétales par exemple), il est possible de "choisir" un "destinataire" de la même façon qu'on choisirait un canal sur un talkie-walkie. De plus, pour rendre active la perception sonore d'un voxilierre, il suffit de presser le centre de la fleur, à la base du pistil, une autre pression permet de "désactiver" les "oreilles" de la fleur. Il n'est pas aisé de maîtriser cet outil pour la première fois, sans compter qu'il nécessite une certaine préparation, un lien magique doit être effectué entre les différentes plantes que les utilisateurs souhaitent mettre en contact. Une fois en état, il permet aux forces de Verde de pouvoir agir rapidement et de s'adapter à différentes situations.

Merci à Wukuri Supirittsu et Nilhus pour l'aide et les nombreuses idées apportées.

   Fiche (c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-onirique.forumactif.org
 
Verde, le royaume de l'équilibre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» le royaume d'outrebrumes
» [Fiche d'île] Royaume d'Alabasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirique :: Règles et ContexteTitre :: Information sur le monde-
Sauter vers: