Partagez | 
 

 N'aie pas peur, je suis là -QUETE-

Aller en bas 
AuteurMessage
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 1 Aoû - 15:06

QUETE:
 

_______________

PARTIE 1 : Entrée dans le Sanctuaire



Ce n'était pas la première fois que Without venait ici. Il n'était accompagné aujourd'hui que d'Ego, le "lui" sombre et antipathique. Abus était occupé ailleurs et avait demandé aux garçons de partir sans lui. Ce qu'ils firent, traversant les terres sinistres de Malva dans des pas très calmes. Ils avaient une mission ici bas, afin d'y trouver une gemme couleur Arancioni. Without résumait pour la quatorzième fois à Ego la mission, tout en caressant dans ses bras le Squiz qui allait les accompagner. Mais Ego faisait mine ailleurs, observant le paysage d'un air mou, les mains dans les poches et le pas nonchalant. Il ne semblait pas motivé, mais ce n'était que les apparences, car Ego, aussi pestiférant qu'il soit, suivait Without partout où ce dernier allait, se mentant à lui même sur son affection pour son coéquipier.

Après ce qu'a vécu Ego, Without ne le blâmait pas de son comportement très distant,traumatisé de guerre. Il jetait parfois des regards au Squiz sous son masque d'araignée, et un petit soupir râleur sortait de sa bouche, comme si la bouille de la bête l'exaspèrait. Encore plus, quand Without lui souriait aussi bêtement que l'animal.

Il faisait un peu frisqué, non à cause des températures, mais sûrement les esprits qui vagabondaient ici et là. Le duo rencontrait aussi des aventuriers malviens, des simples citoyens, des personnes d'autres royaumes. Ils approchaient lentement de leur objectif : Le Sanctuaire de Malva.

Without n'aimait pas ce Sanctuaire pour les souvenirs qu'il lui procurait. Mais il restait confiant, un aventurier curieux et déterminé ! Mais ses derniers desseins, aussi secrets soit-il, ne plaisaient pas à Ego qui lui répétait sans cesse par expérience de ne pas s'aventurer sur ce genre de terrains minés. Mais même le lecteur ignore ici de quoi l'on parle.

Pour reprendre l'histoire, suite à une ellipse de voyage, le duo se retrouva finalement devant le Sanctuaire, dans la solitude la plus totale. Ego lui proposa une dernière fois depuis le début de leur marche de rebrousser chemin et de partir pendant qu'ils le pouvaient encore, mais Without entra déjà alors qu'Ego n'avait pas finit son avertissement. Il suivait l'escrimeur d'un air méfiant, toujours méfiant de toute façon.

Les lieux étaient vraiment malaisants, on a la constante sensation d'être observé, et l'air est irrespirable avec la poussière voletante. Il fait quasi noir si la lumière extérieure n'est pas présente à travers les fissures des murs, et Ego était surtout là pour guider son partenaire dans les ténèbres, ses amies.

Without rangea le Squiz dans son écharpe en lui laissant l'occasion d'observer le paysage en sortant sa tête de là, et lui adressa un sourire confiant pour le garder confiant lui aussi. Il n'avait rien à craindre auprès de l'escrimeur, selon ce dernier.

Ego avait prit la tête du voyage, et grommelait de temps en temps la direction à prendre, ses yeux rouges brillants dans l'obscurité, et guidant Without avec une corde de rappel lié entre eux qui n'est rien qu'un fil crée par le marionnettiste pessimiste en tête de groupe. Leur pas grinçaient de temps en temps sur certains morceaux du sol.

Droite, Gauche, encore Gauche, tout droit... En fait, Ego faisait le confiant, mais il prenait aléatoirement des directions, ignorant même comment rejoindre la gemme dont Without ne cessait de parler. A quoi servait-elle de toute manière? Pourquoi faisaient-ils ça? Ego était vraiment ennuyé, et l'ambiance ne l'affectait pas, pour le moment...

_________________


Dernière édition par Without le Mer 1 Aoû - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 1 Aoû - 15:30



Partie 2 : Les Monstres du noir.


Ego avait enfin mit la main sur une porte digne d'interêt. Un caveau au sein du sanctuaire, qui semblait scellé, mais avec ses airs vieux et rouillés, l'ouvrir fut assez facile au final. Without boucha les oreilles du Squiz pour qu'il ne sursaute pas avec le bruit torturé de la porte du caveau s'ouvrant avec les fils et la force seule d'Ego qui gémissait sous l'effort. Mais il parvint à son but. Without entra en premier en éclaireur, alors qu'Ego avait placé un système de fils pour maintenir la porte ouverte afin d'avoir un peu de lumière extérieure d'entre les fissures du plafond pour les guider dans la pénombre.

Without descendait un long escalier en matière rocheuse, ses pas résonnant doucement dans l'écho d'une salle paraissant immense avec l'echo seul. Mais ils n'y voyaient même pas un millième de ce que contenait la salle. Le Squiz reniflait l'air, intrigué, comme si quelque chose l'avait interpellé. Without prit soin de l'observer, l'air c calme, toujours non inquiet des évènements, alors qu'Ego se mit instantanèment sur ses gardes aux mouvements du Squiz, et surtout de ce qu'il voyait, lui, dans le noir.

Il ne devait surtout pas faire paniquer ni la bête, ni son compagnon. Telle une araignée, il se figea dans l'escalier, un peu replié sur lui même avec ses fils traînant au bout des doigts, alors que Without continuait à descendre sans avoir remarqué la réaction de son duo.

Une fois en bas, il tâtait les murs en parlant plus haut à Ego, demandant si il voyait une bougie quelconque ou quoi que ce soit pour s'éclairer, la voix claire et paisible. Ego manqua de suer, mais il garda la tête froide en observant comment il allait faire travers la salle à Without sans paniques.

Pourquoi? Car en bas des escaliers, se trouvaient des choses difformes dormant au sol. Ego n'en voyait que les silhouettes de sa distance, mais il était certain que si Without rentrait dedans, il y allait avoir des soucis. Mais à priori la voix de Without ne les réveilla pas malgré un sombre mouvement de la part d'une des choses. Ego avait bien remarqué un chandelier au fond de la salle, mais il allait devoir faire traverser celle ci à Without sans accidents. Il fit un léger ravalement de gorge inaudible et ses yeux bougèrent d'avantage pour trouver un chemin.

Il haussa la voix pour indiquer à Without par où commencer : Il devait se déplacer sur la gauche en crabe d'un seul et unique pas. Without l'entendit et tourna la tête vers lui dans les ténèbres d'un air surpris et confus, sans répondre. Il ne voyait que les yeux rouges d'Ego qui pestiféra de faire ce qu'il disait, point à la ligne !

Il n'allait tout de même pas lui dire à propos des bêtes, le Squiz ne devait pas être alarmé. Ils n'étaient que dans le noir, rien de dangereux. Without finit enfin par comprendre l'insistance de son partenaire et caressait le Squiz d'une main tout en avancant avec l'autre main en face de lui en cas où.

Le Squiz semblait paisible avec les caresses, ce qui laissa à Without une marge pour avancer dans la concentration. Ego manqua de ne plus respirer quand une des bêtes bougea en éméttant un grognement digne d'un chien des enfers. Without continuait de marcher, se disant que s'arrêter, ce serait faire penser à un danger. Il soufflait au creux de l'oreille de la bête que l'endroit était vieux, qu'il ne fallait pas s'étonner des bruits craquelants ici et là.

Ego était impressionné que Without soit aussi calme alors qu'Ego le voyait frôlait chaque minute une de ces choses, il suivait à la lettre les indications du méfiant. Un tel calme était respectable. Ego pensait déjà qu'ils auraient échoué tant l'ambiance risquée était dense. Une fois Without prêt du chandelier, ce dernier le fit tomber à cause du Squiz curieux et préféra boucher les oreilles de la bête par rapport au son que de rattraper le chandelier au risque de ne pas réussir à le récupèrer avant la chute au sol.

Le bruit vibra jusqu'aux os d'Ego qui écarquilla les yeux en voyant les formes bouger, se réveillant. Elles étaient si monstrueuses, on aurait dit des pâtes à modeler avec plusieurs humains et animaux dedans se débattant vainement pour bouger, une bouillis monstrueuse qui fit monter la nausée à Ego. Mais l'heure n'était pas à la panique, il devait aider Without avant que ce dernier ne puisse pas réagir. Il vit le lustre au dessus d'eux et s'y accrocha avec ses fils pour passer la salle d'un balancement, priant que le lustre ne l'abandonne pas, et atterit à côté de Without, le saisissant par le bras pour lui ordonner de le suivre derrière une nouvelle porte.

Without gardait sa position sur le Squiz, tandis que ses pupilles rétrecissaient à l'ouïe de ces bruits déments, des cris, des râles, des pleurs, il n'avait jamais entendu aussi terrible supplices que ceux là. Ils lui rappelaient la guerre et se retint de réagir en sentant le Squiz lui saisir un doigt osseux de manière intrigué, ne comprenant pas la situation, ne la voyant même pas dans le noir.

Ego maîtrisait la situation malgré un sentiment de stress qui lui envahissait l'échine pendant un instant. Il referma la porte par laquelle il avait entraîné l'escrimeur et l'espèce d'écureuil, et, dans un dernier geste de marionnettiste, saississa le chandelir au sol et le tira à lui avec ses fils pour ensuite fermer la porte de justesse à l'amas qui s'approchait de lui.

Une fois la porte fermée, plus de bruit. Ego glissa le long de cette dernière, respirant fort. Without vint à lui pour le remercier et le ramener à lui, en posant le Squiz dessus pour le réconforter tant le Squiz était doux et confortable. Pour le remercier, Without lui laissa la bête, c'était à son tour de veiller sur lui tandis qu'une nouvelle épreuve leur faisait face, une fois qu'il eut allumé le chandelier à sa disposition...

_________________


Dernière édition par Without le Mer 1 Aoû - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 1 Aoû - 15:53

Partie 3 : Les miroirs.


Ego caressait doucement la bête pour se rassurer, alors que cette dernière avait esquivé plusieurs fois la panique grâce au duo. Il leva les yeux sur le chandelier qui l'éblouissait après avoir été aussi longuement dans le noir. Il admira la salle que Without observait déjà. Des miroirs, partout, en haut, en bas, à droite, à gauche, tapissant les murs de la salle comme du papier peint. Without voyait son reflet peu importe la direction qu'il observait.

Sa mère, se souvenait-il, lui avait déjà parlé de sa petite peur des miroirs. Elle les craignait car elle imaginait toujours qu'un jour, au lieu de son reflet, elle verrait quelque chose, ou quelqu'un, qui l'observe en retour de manière effrayante. Without avait même mal dormi cette nuit là, à l'idée d'un tel pouvoir maléfique de la part d'un simple reflet de nous mêmes.

Il s'admirait dans chaque miroir. Certains étaient petits, d'autres étaient immenses, puis d'autres alors étaient difformes. Un seul d'entre eux était cassé et mit à part de la pièce, à deux pas d'Ego qui s'en saisit alors, intrigué. Les miroirs cassés, c'est symbole de malédiction. Mais Ego ne voulait pas croire à ce genre de surperstition débile d'un peuple appelé les "humains", incapables de faire les choses correctement sans s'auto détruire.

Le Squiz restait auprès d'Ego et s'enfouit même dans son sweat par curiosité. Ego se sentait châtouillé et en riait malgré lui tout en suppliant la bête de partir. Without, lui, n'arrivait pas à comprendre ce qu'ils devaient faire. Il n'y avait pas de portes visibles, étaient-ils dans un cul de sac? Il s'approcha des divers miroirs, scrutant son propre reflet de manière gênante. Et si quelque chose venait vraiment à apparaître à sa place?

Il eut un sourire nerveux mais il essayait de se convaincre, comme Ego, que ce n'était que superstition. Il se tourna vers ce dernier pour lui demander ce qu'ils devaient faire, mais Ego resta comme de marbre, malgré son masque, Without, avec le temps, avait apprit à deviner les différentes expressions de son ami. Et là, il semblait exprimer...Le danger.

Il empêchait l'écureuil de sortir de son sweat tout en regardant par dessus l'épaule de Without. Il ne pouvait pas parler, si il effrayait le Squiz, mais qu'allait faire Without? Car ce dernier, voyant le regard par dessus son épaule, se sentit poussé, par son corps lui même, à lentement, très lentement, se retourner, pour voir en premier lieu le chandelier qu'il tenait dans sa main droite, puis, un peu derrière le chandelier, cette main, poisseuse, avec des morceaux de peau encore sur l'os du bras, s'amusant à éteindre une par une les flammes du chandelier.

Without continua encore à tourner son corps sans arrêter la main, pour voir d'où venait celle ci. Il suivait la courbe du bras, puis de l'avant bras, avant de poser son regard bien écarquillé sur ce qui était dans le miroir juste derrière lui. Une femme, de par ses courbes féminines déchiquetées, au cheveux gras et longs qui traînaient partout, poisseuse comme jamais, avec un visage cachée par ses cheveux, un rire beaucoup trop amusé par la situation.

Quand le Squiz entendit cette voix, il sortit du haut d'Ego finalement pour voir, mais la dernière flamme fut éteinte par la main de la chose derrière Without. Le regard qu'il passa à Ego fut un semblant de détresse. Une fois la pénombre revenue, Ego voyait tout, le chandelier qui brisa le miroir en dessous de lui, et les bras qui saisirent le manteau de l'aventurier.

L'escrimeur sacrifia son manteau pour dégainer sa lame et se libérer de l'emprise de la chose, mais il n'y voyait plus rien encore une fois et cherchait déséspèrement au sol le chandelier. Ego prenait difficilement sa défense en repoussant la femme qui apparaissait dans chaque miroir pour l'attaquer de tout côté, le temps que l'escrimeur ne saisisse sa lumière et ne la rallume. Ego avait sur son épaule le Squiz qui ne voyait rien, seulement des bruits, mais Ego parlait en même temps de manière très calme malgré son mental défficient, pour couvrir la baguarre des pensées du Squiz. Il parlait un peu de tout et de rien, et ça le rassurait lui même des évènements, tandis qu'il repoussa pour la énième fois la femme décomposée.

Lumière! Enfin ! Mais la femme était à deux pas d'Ego suite à ses contres attaques, prête à le tuer afin d'être débarassé de lui. Ego en tomba à la renverse de surprise et l'écureuil tomba dans son dos sans avoir eu le temps de comprendre ce qu'il se passait, grattant le sweat pour tenter de remonter sur l'épaule de l'araignée.

Mais Without attaqua la femme à coup de chandelier pour la faire tomber à son tour au sol, et observant les miroirs, puis Ego. La sortie, et si elle était derrière un de ces miroirs? Les aventuriers devaient penser à ce genre de passe-passe digne des endroits mystères. Il fallait se dépêcher avant que la chose ne se relève. Mais quel miroir casser? Ego saisit le chandelier d'un air plus sérieux, lui disant de le laisser faire.

Il noua le chandelier à ses fils, et le fit pendre au plafond pour, tel une pinata, le faire s'entrechoquer sur chaque mur, sur chaque miroir de manière rapide. Les bruits d'éclats, la plus de verre, Without manqua de paniquer en ne trouvant plus le Squiz, mais Ego le regarda, la bête dans sa capuche l'observant aussi.

Il ne fallut que 5 minutes pour tout détruire et dévoiler un passage secret derrière un miroir. Ils s'y précipitèrent si vite, ne regardant même pas si l'autre chose était relevée. Il fallait continuer sans perdre de temps !

Leurs pas trottinaient, jusqu'à ce que....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 1 Aoû - 16:16



Partie 4 : Les Abysses.


Ego regardait trop souvent derrière eux pour vérifier que la chose ne les suivaient pas. Si il avait regardé plus souvent devant, il aurait pu alerter Without de ce qui les attendaient. Without était devant lui pour le coup, et sentit qu'il tombait, et glissa même, chutant dans un trou du mur en face d'eux suffisamment grand pour que le squelette passe crème dedans. Quand Ego le remarqua à temps, il s'arrêta net en frênant sur ses pieds, et rattrapa l'écureuil à bout de bras avant de retrouver son équilibre devant le trou. Il s'occupa de la bête, la caressant de la tête au pied afin de la rassurer, il ne fallait surtout pas qu'elle panique, pour le moment, elle prenait limite tout ceci pour un jeu au vue de ses réactions, imitant même le calme du duo comme si c'était le bon sentiment à avoir. Ils devaient continuer comme ça.

La chute de Without se solda par un "Plouf" et des bruits d'eau, d'éclaboussure. Ce dernier prit une bouffée d'air en écho tant le trou était profond et râla d'être mouillé. Il avait sauvé sa veste plus tôt pour qu'elle soit trempée au finale. Ego ne put s'empêcher de rire et de se moquer de lui, lui rappelant que c'était son idée de venir à la base. Mais Without lui rectifia à son tour que son travail était de l'avertir de ce genre d'accidents. Ils commencèrent à se châmailler comme à leur habitude alors qu'une odeur immonde vint emplir le nez d'Ego qui se tue, et Without fit de même. Une odeur affreuse, pourrie, de métal rouillé?

Ego hésita à poser une question en voyant que le Squiz le regardait, et demanda de manière très sous entendue :

"C'est pas de l'eau, c'est ça?"

Without répondit par un "Tout à fait" très forcé. Ego soupira et commença à préparer ses fils pour ramener Without en le hissant. Il lui restait encore une dizaine de solides fils à utiliser dans ce lieu. Il espèrait en avoir assez jusque là. L'ambiance autour d'eux était redevenu calme, voir trop plate, silencieuse. Les monstres de tout à l'heure n'étaient plus, et pas un seul son à part eux n'était présent. Ego lâcha trois fils à Without en lui ordonnant de s'y accrocher pour remonter, et ce dernier les saisit tout en toussant, tant l'eau dans laquelle il était l’écœurait.

Ca puait clairement le sang macéré avec des objets d'aventuriers et des cadavres. Certes, il était lui même un squelette, mais il ne se considérait pas comme un monstre, et ressentait le dégoût des choses, même des autres squelettes pourrissant ici.

Tout en remontant son partenaire, Ego parlait au Squiz, il lui disait qu'il était très courageux et fier de lui, qu'il devait continuer comme ça. Ce n'était pas son truc, d'encourager les gens, mais il le devait, pour éviter que Without n'échoue sa mission. Surtout que, est-ce qu'ils allaient en sortir vivants, d'ici? Y descendre fut un enfer, y remonter risque d'être autant abominable.

Il tira une dernière fois, et quelle ne fut pas sa surprise, son choc : Ce n'était pas Without qu'il avait remonté, mais un cadavre d'aventurier indéfinissable. On ne saurait même pas dire sa race, ni son royaume, une bouillie cadavérique, qui leva la tête, bien aggripé aux fils, et s'aggripant dorénavant aux bords du trou d'où il provenait.

Ego eut une sueur froide et appela après Without, il ne répondait pas. Il recula un peu en voyant la chose se dresser devant lui. Où était le Squiz?! Ego cru voir le monde s'écrouler sur lui alors que le corps continuait à l'approcher. Il était vraiment seul, et comme paralysé. Il avait laissé un instant la terreur le gagner, alors que le cadavre se mit à se débattre, à retomber en arrière, replongeant dans un effroyable craquement entre les parois.

Il y eut des cris affreux, puis le silence. Ego restait assis par terre, suant, il était peut être un peu fort, mais son esprit était encore trop faible. Cette quête était là pour les endurcir, lui et Without. Mais Without...

Ce dernier releva d'une main son ami, l'air gonflé à bloc, couvert des os aux vêtements de rouge sang. Selon Without, Ego avait fait l'erreur de regarder dans le trou. Les Abysses. Without ne pensait pas qu'ils étaient déjà arrivés aussi bas dans les cryptes. Pourquoi? Sa mère l'avait avertit de cet étage, car les trous comme celui dans lequel Without est tombé s'appellent les Abysses, si on regarde dedans, on peut voir des choses démentes, et on devient incapable de courage. Tomber dedans n'est pas dangereux, mais les regarder, oui. Ce qui s'y trouve remontera pour vous tuer de peur, tout simplement.

Without avait fait faire cesser les hallucinations d'Ego, tout en ayant reprit le rôle de porter le Squiz qui s’inquiétait un peu pour Ego, le reniflant de manière amicale. Ego soupira et se permit de critiquer Without sur sa tenue poisseuse qui puait pour retrouver ses esprits calmes et continuer à avancer plus prudemment cette fois-ci, vers un nouvel étage...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Jeu 2 Aoû - 18:16

Partie 5 : Le Couloir.

Malheureusement, le Squiz observait un peu trop Without, reniflant le sang qui séchait sur ce dernier, comme si il reconnaissait cette odeur. Ego, ayant remarqué le Squiz faire, dans un sursaut, se saisit de la bête et s'écarta de Without de manière très grâcieuse. On aurait dit deux parents qui essayaient de garder leur enfant saint d'esprit en faisant n'importe quoi.

Le marionnettiste ronchonna sur Without en lui rappelant, après un long temps de réaction de sa part, que les animaux, surtout les Squiz, avaient de l'odorat, et que ce genre d'odeur était reconnaissable. Il risquait de faire paniquer la bête à l'idée de sentir "ça",comme le disait Ego tout en sous entendu.

Without s'observa, cherchant à s'essuyer alors qu'Ego s'éloignait d'avantage avec le Squiz. Mais impossible de retirer tout ça. Mais la chance fut pour une fois avec eux, deux chemins s'offraient à eux. Ego proposa alors, tout en se dirigeant vers le chemin de droite, de se séparer pour le moment, et qu'il garde le Squiz avec lui. Peut-être que Without trouvera de quoi se nettoyer. Et puis, certes, ils en ont vu des vertes et des pas mûrs jusque là, mais rester ensemble avec le sang était plus risqué que de se séparer.

Without soupira, d'accord malgré lui, et empruntant le chemin de gauche. Fallait-il maintenant prier que les deux chemins se retrouvent à un moment donné. Ego ne voulait pas se perdre d'avantage dans ce labyrinthe.

Il était maintenant seul avec le Squiz, qui regardait le long couloir un peu brumeux, poussièreux, et qui regardait aussi parfois son porteur. Le regard d'Ego était caché par son masque, et ce dernier pensait à plein de choses qu'il aimait pour couvrir sa peur tout en faisant pas à pas le couloir dont il ignorait la fin.

Pour le coup, c'était l'écureuil qui le rassurait de sa présence. Ego avait vu dans son passé la guerre, les massacres, la mort, et les ténèbres. Il avait eu si peur, avant d'attérir ici par miracle auprès de deux lui bien plus heureux, qu'il en était devenu sombre et anti social. Mais sous cette couche de peur se cachait un être valeureux qui ne souhaitait que le bien autour de lui.

Il caressait inconsciemment le Squiz avec tout ces souvenirs en tête, et ce monde qui ne lui appartenait pas, mais il en faisait dorénavant partit, avec un nouveau nom et une nouvelle vie.

Ego finit par s'arrêter devant la fin du couloir, une porte, toute simple, en bois peut-être? Il y avait tant de bactéries et autres bêtes minuscules dessus que deviner sa matière était un jeu difficile. Ego soupira et ouvrit la porte en ne prêtant pas attention au micro système de la porte, rien de bien effrayant, c'était juste dégoûtant.

De l'autre côté de la porte? Un autre couloir, similaire à l'ancien. Ego se retourna, un peu ébêté, mais l'autre couloir était toujours derrière lui. Il avança donc dans ce nouveau couloir, se disant que les créateurs de ce lieu étaient juste séniles. Il prenait soin de son compagnon, presque en s'ouvrant à ce dernier secrètement. Le sinistre Ego chatouillait le ventre du Squiz avec un petit rire amusé, et jouait avec de manière détendu, dans ce couloir qui n'avait rien de spécial, comme l'autre.

Tient, une nouvelle porte, aussi pourrie que l'ancienne, Ego avait envie de se frapper le front devant un tel état des lieux. Il l'ouvrit, et cru délirer. Encore un couloir brumeux. Une sueur froide s'empara de lui, mais le mouvement du Squiz dans son sweat le rappela à la réalité : Il ne devait pas céder à la panique. Ces lieux étaient hantés, donc il devait y avoir un sort d'illusion, voilà tout ! Devait-il continuer à marcher encore et encore dans les couloirs? Rebrousser chemin lui fut tentative inutile, il retombait sur les mêmes couloirs.

Il se retenait si fort de ne pas paniquer, qu'il manqua d'oublier de respirer et s'assit au sol en plein milieu du couloir pour souffler un coup et réfléchir à son problème. Le Squiz en profita pour vagabonder dans le couloir et s'approcha d'une des extrémités du couloir, vers une des portes pourries, chassant les petites bêtes sur la porte.

Ego se leva pour le récupèrer en râlant qu'il ne devait pas s'éloigner et fit un arrêt sur image tout en ayant reprit dans ses bras le Squiz. La porte, sous la couche d'insecte, il y avait quelque chose, et tout ça car le Squiz avait commencé à déchirer le mini eco système. Ego trouvait ça dégoûtant, mais il gratta à genoux la couche d'insectes et de mousse pour dénicher en dessous un talisman sous forme de papier collé à la porte.

Il était marqué "Illusion", dans une lanque que reconnaissait avec difficulté Ego qui s'efforcait de deviner avec ses morceaux de cultures. Il l'arracha en plusieurs fois et le couloir se vida de sa brume. Ego analysa ceci et ouvrit délicatement la porte après son acte, et celle-ci ne conduisait plus vers un couloir mais bien vers une nouvelle pièce. Il regarda le Squiz qui courait sur ses épaules et lui fit un remerciement chaleureux derrière un masque très vide de sentiment.

Ils purent continuer, espérant de retomber tôt ou tard sur l'escrimeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Dim 5 Aoû - 22:58

Partie 6 : Les Mannequins.

Ego traversa la nouvelle pièce, combien encore allait-il devoir en traverser avant d'arriver à ses fins? Il parlait avec le Squiz pour ne pas perdre le Nord dans ce silence. Il leva la tête et s'arrêta un instant, il manqua de s'étouffer mais même pour ça, il se retenait au point d'en tousser avec légèreté de manière longue et exigu. Ce qu'il venait de voir avait manqué de faire échouer la mission. Des mannequins, enfin, il espèrait que ce soit le cas, car la seule odeur ici était celle de la poussière. Pas de cadavres bizarres dans le coin, c'est déjà ça de bon.

Les mannequins avaient juste l'air tellement humains. Dans les traits, dans les positions droites qu'elles avaient, dans les vêtements, quoi que poussièreux. On pouvait finalement distinguer qu'elles n'étaient que de bois avec la lumière des bougies allumées sur les côtés des mannequins. Ego poussa un soupire de soulagement, avant d'ouvrir grand les yeux derrière son masque : Qui avait allumée des bougies ? Elles étaient encore récentes en plus.

Ego ravala sa salive de manière plate et garda le Squiz sous le bras. Mais ce dernier était si curieux qu'il arriva à échapper à Ego et à cavaler entre les mannequins sur le passage. Il avait perdu de vue le Squiz et le rappelait, d'abord de manière chuchotée, ensuite en criant, quitte à entendre son écho dans la salle au plafond élevée. Il était mal de crier ainsi, il avait la sensation d'être écouté et vue, alors que , hein, c'est juste des mannequins, voyons.

Il avait un peu peur de ne pas mettre la main sur le Squiz. Quand un poids se posa sur son épaule, il râla sur le Squiz en lui disant qu'il lui avait fait peur. Mais non, ce n'était pas vraiment le Squiz. Ca paraissait moins délicat que la bête. Ego tourna alors lentement la tête vers son épaule, arrêtant de respirer. Un souffle sur sa joue, et une présence pesante ressentie. Il eut un terrible frisson.

Le mannequin qui était derrière lui le regardait, les yeux grands ouverts. Un visage si fixe et ouvert que ça en devenait terrifiant. Mais Ego ne devait pas cèder à la panique, surtout qu'il n'avait pas encore retrouvé le Squiz. Il lança par reflexe un de ses fils pour faire chuter le mannequin plus léger qu'un être vivant et fuya vers le fond de la salle en criant toujours après le Squiz.

Les autres mannequins ne perdirent pas de temps pour courir après, enfin, courir, c'était surtout flotter de manière détraquée au dessus du vide pour le rattraper. Il ne pouvait pas partir sans le Squiz de la salle, et alors qu'il avait atteint la porte, il regarda partout où la bête aurait pu sortir si elle l'avait fait, ainsi il pourrait quitter cette salle. Mais le temps qu'il ne retrouve ce qu'il voulait, les mannequins s'agglutinèrent sur lui comme un éboulement.

Il se retint de crier, mais sa peur l'envahissait de nouveau. Qu'allait-il lui arriver? Puis la porte qui était à proximité de lui explosa dans un coup de pied, et Without était là. Il avait d'autres vêtements sur lui et semblait avoir pu se nettoyer. Son chemin avait dû être plus agréable que son partenaire. Mais il n'avait pas le choix pour le moment que de demander de l'aide avant de se faire démembrer par les mannequins.

Without, ni une, ni deux, se jeta sur les ennemis avec sa lame pour les dégager. Le courage émanait de ce garçon. Il avait certes des défauts, mais il avait aussi des qualités. Cette épreuve était parfaite pour lui, car il se défendait à merveille. Ni une, ni deux, les mannequins volèrent. Mais elles semblaient revenir à la charge comme si de rien n'était. Leur tenir tête n'était qu'une question de temps maintenant.

Ego, dans son recul de l'ennemi, fit tomber une des bougies au sol qui s'éteignit malencontreusement. Au même moment, un des mannequins tomba au sol. Il ne fallut pas plus de 10 secondes à Ego pour comprendre le système et se ruer sur les bougies alors que Without bloquait en parade l'avalanche englutinante d'ennemis sur lui. Finalement, les mannequins s'arrêtèrent et tombèrent comme des légumes au sol.

Nos deux héros du jour respirèrent un coup, Ego râlant de cet endroit pourrie et envahie de monstres aussi bizarres les uns que les autres, alors que Without semblait admiratif d'un tel lieu, voulant en explorer d'avantage autant pour sa quête que pour ses découvertes. Puis Ego se rappela du Squiz et tourna la tête vers Without, désolé. Mais ce dernier eut un sourire amusé et lui déclara que le Squiz l'avait trouvé en dehors de cette pièce par un trou et qu'il l'avait laissé seul quelques instants afin de ne pas lui risquer la vie au combat.

Il l'avait posé dans une niche dans le mur avec son pendentif en cœur, dont la mélodie apaisante allait distraire le Squiz le temps de son retour. Ils quittèrent la salle dorénavant plongée dans les ténèbres, et trouvèrent le Squiz en pleine sieste sur le pendentif, dans la niche du mur, comme Without l'avait dit plus tôt. Ils arrivaient finalement là ils devaient être : La salle de la gemme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 8 Aoû - 1:08

Partie 7 : Le Lion de Pierre.

La fameuse salle de la gemme, enfin ! Pensait surtout le pauvre Ego qui en avait assez d'être sur ses gardes de la sorte. La musique du pendentif de Without se tut enfin et laissa de nouveau place au silence dans la grande salle bien haut et large, en cercle, avec la gemme en évidence au milieu, digne des plus grands pièges des films à la Indiana Jones.

Ego portait le Squiz qui dormait encore tandis que Without, dans ses nouveaux vêtements dans un style japonais/kimono poussièreux au possible, analysait en passant au peigne fin du regard la pièce. A part des amas de poussières et une lumière du plafond qui donnait un air divin à la gemme, les parois étaient de roche et de gravures détériorées par le temps.

La gemme était en hauteur, sur un piedestal en forme de lion, gueule vers le ciel et la bouche servant de receptacle à la pierre. Enfin, un lion, on pourrait dire que c'était l'animal le plus proche. Car la statue avait tout autant des airs de Cerbère que de chèvre, et d'autres morceaux d'animaux, comme si un docteur fou avait fusionné tout un zoo pour faire une seule créature.

Without s'avançait vers la gemme malgré les avertissements d'Ego à voix basse. L'escrimeur se tourna vers son ami en arquant les sourcils : Si il n'y allait pas, il ne se passera rien, donc il faut bien faire quelque chose de toute manière même si c'est un piège non?

Il n'avait pas tord, et Ego baissa un peu la tête en sortant ses derniers fils de sa poche après avoir fourré dans sa capuche le Squiz qui faisait une sieste bien innocente. Tant mieux, il ne risquerait pas ainsi de déranger le duo si un piège quelconque devait apparaître devant eux.

Ego aurait voulu attacher un fil autour de la taille de Without pour faire une corde de rappel mais ce dernier était déjà en train d'escalader la grosse statue piédestal dans des efforts considérables pour ne pas glisser. Ego le surveillait en cas de chute, et eut plusieurs frissons en voyant Without glisser du pied droit ou gauche à maintes reprises. Le silence se faisait d'avantage pesant, et toujours aucun piège, ni embuscade...C'était louche aux yeux du pessimiste. Without disait que si il y avait quoi que ce soit, c'était le but de l'épreuve de l'esprit, et sinon, eh bien l'endroit est vieux, pas étonnant qu'il n'y reste qu'esprits et poussières, hein.

Il fut enfin à portée de la belle gemme orangée. Il l'observait d'un oeil admiratif, même si la couleur orange lui rappelait encore les souvenirs moyennement récents de la grande guerre qu'a subit Arancioni. Il se saisit de la pierre avant d'avoir un quelconque découragement et un tremblement de terre se fit.

Finalement, il y avait bien quelquechose, et Without manqua de tomber, se raccrochant à la statue comme il le pouvait, et eut l'air bien idiot en croisant le regard du monstre auquel il se raccrochait : C'était donc lui l'étape finale?

Without se laissa tomber avant de prendre un coup de patte violent dans l'estomac qu'il ne put éviter. Ego utilisa un de ses derniers fils en criant après son partenaire par reflexe, pour le saisir au vol au lassot et le ramener auprès de lui.

Without avait souffert et saignait, mais il cacha sa blessure en tournant le dos à Ego, au vu que le Squiz venait de se réveiller, encore un peu endolori.

L'escrimeur ne pouvait pas rester trop près à cause de l'odeur de son propre sang cette fois-ci, et dégaina sa lame pour se ruer sur la bête qui était elle aussi éveillé, voyant qui lui avait volé sa pierre.

Ego, lui, se battait avec le Squiz pour le refaire rentrer dans sa capuche alors que l'écureuil courait sur le corps en long et en large du marionnettiste pour lui échapper. Scène plutôt comique à côté de ce qu'allait subir Without.

Son fleuret ne valait rien face à un monstre de pierre, les différents morceaux d'animaux semblaient agir chacun de leurs côtés, de manière désassemblée et horrible, une nouveau mixture bizarre quoi. Sauf que la bête se mit à rugir. Et au lieu d'entendre des rugissements de lion comme l'attendait Without, il eut une sueur froide qui lui parcourut l'échine.

Des cris, des pleurs, des supplications, des cris d'animaux aussi, c'était tout des moments de la guerre elle-même. Entre les meurtres à Arancioni, les tortures à Malva. Les voix dans la tête de Without s'amplifièrent avec les voix horrifiantes, et Without se tint brutalement la tête dans une tentative de ne pas hurler. Il ressentait la peur le parcourir, il ne voulait pas revivre ça, il en avait subit des traumatismes.

Ego le voyait, plié sur lui même à presque s'auto-détruire, alors qu'il venait de saisir le Squiz. Que devait-il faire face à un lion de pierre?! La bête avait profité de la paralysie de Without pour le balayer de nouveau dans le mur au point d'en faire fracturer quelques os.

Ego eut juste le reflexe de boucher les oreilles du Squiz et de tourner le dos à la scène, malgré son envie d'aider son partenaire. Il paniquait plus à l'idée de ne pas savoir quoi faire qu'à la peur de mourir. Deux fils, juste deux pauvres fils. Without se relevait probablement pour la dernière fois, et la bête rugit de nouveau.

Pas encore, pas encore !!! Suppliait en silence le squelette. Puis une voix perça à travers le brouhaha de son esprit :

"Hey ! Without ! T'es plus fort que ça, physiquement et mentalement, ne laisse pas tomber !"

Qui disait ça?

"Bon sang, tu as été courageux jusque là, me lâche pas maintenant !"


Ego?

"WITHOUT!!!"

Un flash traversa le regard de Without alors que la bête l'écrasa contre la paroi avec une pression qui allait le tuer à petit feu si il ne réagissait pas vite. Ego ne pouvait que l'encourager tout en gardant la bête à l'abri du son et des visions, sa voix était pleine d'encouragement et de compassion.

Le squelette, aventurier dans l'âme, sentit ses dernières forces se réveiller. Il regarda la bête qui allait l'achever, rugissant encore, et Without le fixa très bravement, supportant son regard en crachant du sang :

"Le passé appartient au passé, et le futur n'aura plus à avoir à souffrir de ce genre d'évènements !"

Il ouvrit un portail avec sa main squelettique juste en écartant les doigts, et fit sortir, aussi énorme soit-il, un deuxième monstre lion qui semblait opposé en terme d'alignement à celui actuel. Son rugissement à lui apportait du réconfort à l'esprit, avec des souvenirs de voix encourageantes, des moments de rires et d'apaisement. La bête de Without chuta sur l'autre pour lui tenir tête et prendre l'avantage.

L'escrimeur était libéré de l'emprise de l'autre monstre et se laissa glisser mollement au sol. Ego lança un fil en lassot de nouveau sur lui afin de le ramener à lui et les faire sortir d'ici grâce aux dégâts du combat de titans.

Le Squiz, lui, était dans le sweat d'Ego, à jouer avec le dernier fil du marionnettiste.

La phase finale arrive.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 8 Aoû - 1:34

Partie 8 : Escalade Finale.

Le plafond s’effondrait, certains morceaux se détachaient pour chuter quelques mètres plus bas et créer un escalier abstrait que Ego escaladait par petits sauts en gardant Without à proximité avec son fil mais pas trop près pour éviter que le Squiz ne le sente. Le bruit aurait pu l’inquiéter, mais Ego avait tout prévu, il avait toujours le pendentif de Without du fait qu'il gardait le Squiz, et lui avait laissé en divertissement en remontant plus tôt la clef pour jouer la mélodie. Imprégné dans le noir, au chaud et avec la musique dans le sweat, Ego faisait en sorte aussi de ne pas bouger trop violemment entre les mouvements et les chatouilles du Squiz.

Mais à un moment donné, les morceaux ne chutaient plus et il restait une sacré distance pour atteindre le sommet, où la lumière d'une des lunes éclairait les aventuriers des cryptes. Without faisait de son mieux pour ne pas être un poids pour son compagnon qui se donnait du mal pour les sortir de là, mais il était au bout de ses forces et se gardait au maximum éveillé pour garder sa bête en jeu.

Celle-ci surplombait l'ennemi et rugissait avec tant de bravoure qu'Ego se sentit pousser une détermination qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps, et, avec son dernier fil, le lança pour réussir à l'accrocher à un objet dehors pour les hisser. Mais tâche ardue, surtout quand ils sont deux, sur un fil aussi solide que possible, qui était fragilis par le Squiz qui avait joué avec.

Ego avançait lentement mais surement, tirant Without à chaque fois qu'il se hissait lui-même, poussant des gémissements entre les efforts de ses muscles et les chatouilles du Squiz qui voulait encore sortir de son sweat par curiosité. C'était pas le moment la bestiole ! Pensait-il un peu contrarié de la situation.

Ego eut alors l'idée de les balancer, car tenter de se hisser d'avantage serait trop dur pour lui physiquement. Il se secouait, et Without fit de même avec quelques râles de douleur, jetant des coups d'oeil à son monstre, ce dernier avait finalement mit au tapis l'autre monstre par simple idée que le courage battra toujours la peur, quoi qu'il arrive.

Without en avait retenue une certaine leçon et afficha un sourire satisfait en voyant son monstre du moment se tourner vers lui. Il détestait l'idée d'utiliser ses pouvoirs de cette manière, comme de la tricherie, mais il suppose que si il n'en abuse pas, ce n'est pas un mal en soit de demander de l'aide à ses pouvoirs quand il est au bord de la mort.

Quand le fil se balançait bien, Ego ordonna à un compte à rebourds de 3 de lâcher le fil à proximité d'une paroi qui paraissait accrochable si ils se jetaient dessus à un moment précis, en suivant le poids, toussa...

Without perdait lentement conscience avec la douleur et lorsque Ego cria 3, l'escrimeur ne réagit pas à temps et seul Ego sauta en compagnie du Squiz. Le marionnettiste put atterir sur la plateforme collée à la paroi qu'il désirait, il n'avait plus qu'à escalader deux trois pierres pour être sur la terre ferme. Mais en voyant que Without n'avait pas sauté, il l'encourageait à se rebalancer pour revenir, mais il n'y allait pas avoir de second essai. Le fil céda, et Without chuta. Encore heureusement, Ego ne cria pas, n'ayant eu qu'un vague malaise qui lui avait saisit la gorge à cette vue.

Un peu plus bas, le lion de Without était encore présent, et l'avait saisit par les lambeaux de ses vêtements avec sa gueule, et, se levant sur ses pattes arrières, le ramena à Ego.

La chance fut avec eux à ce moment précis, et Without puisa ses dernières forces pour rendre à cette bête son monde par un portail.

Le duo s'extirpa du trou, s'allongeant tout deux sur le sol de Malva, un peu plus loin du Sanctuaire de la barrière. Whoa, c'était si immense que ça là dessous? Quelle taille faisait le sanctuaire, sous terre? Bref, des questions qu'ils résolueront plus tard.

Ego avait l'air d'une femme enceinte avec le Squiz qui était au niveau de son ventre et qui sortit son museau pour observer la situation. Ego dû tourner le dos à Without tout en embêtant le Squiz afin qu'il n'ait aucun sens capable de comprendre l'état de Without, tout en parlant à son compagnon :

"Je vais chercher de l'aide, bouge pas d'ici, okay? Puis on ira rendre le Squiz et la gemme."

Il se leva immédiatement et partit en courant avec le Squiz dans ses bras, lui parlant comme à un ami, avec des "On y va, petit pote", très affectueux malgré les apparences, hein?

Without, en attendant Ego, sortit la gemme de la seule poche épargnée du Kimono, et la souleva tant bien que mal au dessus de son visage, pour regarder la lumière de la lune au travers de son éclat orangeâtre. Elle était magnifique. Without ne regrettait pas cette mission, et souriait de toute ses dents avec satisfaction. Il avait la sensation d'être libéré d'un poids du passé, et prévoyait déjà un futur où il protégerait son monde dans l'ombre des plus grands. Il souhaitait rendre Wukuri fier de lui plus tard, et il espèrait voir cette mission réussie.

FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   Mer 8 Aoû - 4:11

MISSION ACCOMPLIE!

Félicitations petit squelette! Toi et ton compagnon avez été extrêmement courageux lors de cette épreuve, vous avez frôlé l'échec plusieurs mais ça n'a pas suffit à détruire votre détermination!

Ego n'aura pas eu à marcher longtemps avant de trouver un groupe de moines instructeurs de Verde, déclarant que l'épreuve était terminée, ils reprirent le Squiz et retournèrent vers le petit squelette avec son compagnon. Avec Without se trouvait déjà un moine, occupé à soigner ses blessures.

La gemme a été récupérée, le squiz n'a pas paniqué une seule fois, encore bravo, c'est un succès, un succès non seulement pour ta mission, mais aussi pour ton esprit. Lors de cette épreuve, tu as chercher a comprendre ce qui t'entourait, tu as analysé tes adversaires et tes obstacles et tu as été en contacte (que tu les ai vu ou non) avec des esprits et autres fantômes des cryptes. Quelques jours après cette épreuve, tu te rendras compte que tu as débloqué la capacité de comprendre les fantômes autour de toi! On ne parle pas de réelle communication, cependant, tu peux ressentir ce qu'ils ressentent, tenter de leur faire passer un message et parfois même comprendre leurs messages cachés! Tu remportes également 23 golds.

Encore bravo petit aventurier, puissent tes efforts t'emmener au plus haut des escaliers du temple de lumière!

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N'aie pas peur, je suis là -QUETE-   

Revenir en haut Aller en bas
 
N'aie pas peur, je suis là -QUETE-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirique :: Le monde des rêvesTitre :: MalvaTitre :: Sanctuaire de la barrière-
Sauter vers: