Partagez | 
 

 As a secret~... [Quête]

Aller en bas 
AuteurMessage
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: As a secret~... [Quête]   Mar 5 Juin - 1:19

Eveil
Ambiance:
 


Souffle lent, mais loin d'être faible.
Situation difficile, mais loin d'être anarchique.
C'est calme, très calme. Normal, après tout ici je suis seul avec moi même.
Seul... Ça fait très longtemps que ça ne m'est pas arrivé ! Ça date... De jamais je crois. Je ne me souviens pas avoir été seul une seule fois, que ce soit sur Yume no Sekai ou dans mon monde d'origine. Et pourtant j'ai l'impression de connaître cette sensation par cœur. Étrange. Très étrange.

C'est pas confortable, je pourrais presque regretter l'idée de m'être offert à cet entraînement rien que pour ça, le fait de ne pas pouvoir dormir dans la position que je veux. Je suis complètement coincé. Où ? Dans un endroit... Pas top.

Pour tout vous expliquer, je vais commencer par le début. Depuis un moment, je me faufile dans les temples de Verde, incognito, personne ne connaît ma tête sous ma capuche, et je suis les entraînements des moines et des guerriers. J'ai besoin de devenir plus fort, je ne peux pas compter que sur mes invocations, bien que leur puissance peut faire beaucoup de choses à ma place. L'exemple parfait de ce besoin de devenir plus résistant réside dans ce souvenir : Le jour où à Blu, j'ai été mi K.O en un coup par cet espèce de maudit cyborg.

Au temple, j'ai décidé de pousser l'entraînement aussi loin que je le pouvais pour le moment. J'ai décidé d'annoncer mon départ pour Bianchi pour une sacré épreuve ! Et ce n'était pas pour des vacances au ski, non, loin de moi cette idée bien que ç'aurait été génial. J'étais accompagné par d'autres types qui s'entraînaient normalement avec moi au temple et qui entraînaient eux même d'autres personnes. C'est eux qui ont mi en place cette épreuve.

Tout d'abord, ils ont fait en sorte que je ne me souvienne de rien une fois mon arrivée dans le désert blanc, comme si je m'étais endormi, puis... Je me suis réveillé ici. Les pieds gelés dans le plafond je ne sais comment. Tout ce dont je me souviens, c'est des règles imposées. Pas de pouvoirs, pas d'équipement, et les mains attachées dans le dos pour toute l'épreuve, c'est à dire jusqu'à ma sortie du désert. Je suis seul. Mais pas désespéré. Enfin... Je vais peut-être finir par l'être si je ne me met pas tout de suite à réfléchir à comment me tirer de là ! Aller on se réveille !

Je commence par tester un peu la solidité de la glace qui me coince les pieds, y a-t-il moyen de m'en débarrasser juste en forçant ? Je ne sais pas trop... Ça n'a pas l'air de bouger. Même si j'y met toute mes forces on dirait ! Si ma force physique ne m'aide pas... Alors je devrais compter sur ma tête, non ? Glace... Ça fond, la glace. Ouais, mais comment faire fondre de la glace sans feu ? ... Merde, mes deux seules options sont déjà ruinées, je crois que ça va être plus dur que prévu... Aurais-je le temps de le regretter ? Oh ça oui, j'ai tout le temps du monde pour le regretter, surtout une fois que je serais gelé dans le temps.

Bon... Je me redressais un peu pour éviter d'avoir trop de sang qui me remontait dans la tête, et je me re-laissais tomber pour éviter de trop m'épuiser à faire ça, et ce à plusieurs reprises. Maintenant que je me rends compte, il fait ultra sombre ! Je ne suis plus trop habitué à être dans le noir absolu, maintenant que mes sens se sur-développent. Si j'écoute bien, je peux même entendre le vent, ça vient de dehors... Mais c'est où dehors ? J'y vois pas grand chose en fait, enfin, je veux dire... Même si c'est pas mal comme vision, je ne vois que le sol et des murs, de la pierre et de la glace, rien d'autre.

Il faisait par contre super froid, me redresser à répétition m'aide à supporter un peu ça, je déteste avoir froid, c'est désagréable et... Mon imagination se met à beaucoup trop travailler quand j'ai froid, et pas correctement. Froid, absence de chaleur, absence de chaleur est égal à absence de feu, de lumière, et absence de lumière... Dégueulasse, sérieusement, dégage de ma tête pensée à deux balles.

Si je ne fais que me redresser à répétition, je finirais épuisé, et coincé pour de bon. Je dois, j'en ai l'obligation, faire quelque chose. Réfléchis... Et si... Quelqu'un d'autre était à ma place ? Mettons : Wukuri, ou Ahriana, ou encore l'autre cyborg à la con, se retrouve d'un coup à ma place, que feraient-ils à part se demander ce qu'ils foutent là ? ... Wukuri aurait très certainement brisé la glace en levant ses jambes, il a une impressionnante maîtrise de son corps, il peut faire des trucs de malade avec, question puissance cette épreuve ne serait pas pour lui. Ahriana... Cette renarde est très intelligente, je suis certain qu'elle aurait trouvé une feinte ou quelque chose, mais quoi ? Comment se serait-elle débrouillée sans pouvoirs ? Pas moyen de le deviner juste comme ça, je ne suis elle. Et le cyborg... Il serait resté coincé et je lui aurais cassé la gueule. Ouais, meilleur scénario possible.

... En y réfléchissant, je peux faire quelque chose. Je ne suis pas sans chaleur : Mon corps en est une source, non ? Faire chauffer mes pieds... Sans gros exercices je ne vois pas comment faire, mais mes poumons fonctionnent toujours, heureusement pour ma petite santé. Je pense que si je fais encore quelques tractions inversées sans les mains, je pourrais chauffer mon corps, assez pour commencer à souffler un peu d'air chaud, on verra si ç'aura un effet sur cette foutue glace.

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Mer 6 Juin - 23:54

I can do it~!

Ambiance:
 

Je commençais à soufflé contre la glace à mes pieds, je soulevais mon corps, je soufflais, je me laissais tomber afin de reprendre mon souffle, et j'y retournais, encore et encore. Rien qu'une dizaine de fois fut... Ennuyant, presque fatiguant. Est-ce que ce truc va sérieusement marcher ? Seul le temps me le dira. Je continuais de répéter les mêmes actions, cinq minutes... Dix minutes... Peut-être bien quinze. C'est mouillé, c'est tout. Je sentais seulement des goûtes d'eau couler le long de mes jambes, des goûtes d'eau gelée. C'était si froid que je frissonnais de tout mon corps, et je ne pouvais même pas me servir de mes mains pour les arrêter.

Heureusement, mon pantalon est assez serré, les goûtes ne descendent pas jusqu'à ma tête, et croyez moi c'est une chance déjà immense. Je déteste avoir froid. Je l'ai déjà dit ? Oups. En tout cas, aucun moyen de savoir si ce que je faisais fonctionnait, je n'ai pas l'impression de pouvoir bouger mieux mes pieds, si ça a fondu, alors ça doit avoir fondu de seulement... Moins d'un millimètre. Ça va prendre des années entières à souffler pour faire fondre cette foutue glace, quelqu'un a un sèche cheveux ? ... De toutes façons j'ai pas de prises électriques à portée, et quand bien même on m'aurait filé une batterie elle aurait jamais durer assez longtemps, le froid ralentit tout, même le temps.

Le temps... Je vais finir par en manquer. Je me remettais à souffler, répétant encore les mouvements précédents, c'était fatiguant, je me pensais plus endurant, j'aurais du éviter les bonbons à Giallo. J'aurais du économiser tout le sucre que j'ai bouffé pour aujourd'hui... Parce que là j'ai besoin d'énergie ! Et j'ai bien l'intention d'utiliser tout ce que j'ai pour exploser cette glace ! C'est ce que je fais toujours après tout, nah ? Je met tout ce que j'ai pour faire ce que je veux ! (Enfin juste le nécessaire si c'est pas important, comme je sais pas, prendre un petit dej, on prend pas un petit dej comme on combat le monde entier...)

Je me redresse, je souffle... Puis avec puissance je me balance vers le bas. Qu'est-ce que je cherche à faire exactement ? Je fragilise la glace, de l'extérieur et de l'intérieur ! Je sais qu'en m'envoyant vers le bas de cette manière, ça doit bouger ne serait-ce qu'un peu là dedans, même si je ne le sens pas vraiment, car maintenant qu'on en parle mes pieds sont gelés donc... Bref, continuons ! Je répète le processus autant de fois que possible, je sais que si je continue de penser de manière énergétique, mon corps gardera la forme un peu plus longtemps, un peu comme... La volonté de vivre.

En avez vous déjà entendu parler, de la volonté de vivre ? Laissez moi vous expliquer un peu le principe : Un jour, si vous vous prenez un coup de couteau, ou bien une balle, ou quelque chose de similaire qui mettrait votre vie en danger... Ne pensez jamais que c'est la fin, jamais, pas une seule seconde, ou sinon, vous êtes cuit. Si cette seule phrase maudite vient à votre esprit, alors votre corps suivra, vous perdrez votre énergie, votre sang, comme un vampire absorberait votre être lentement, vous mourrez sans pouvoir y faire quoi que ce soit à vous seul. Vous pouvez y échapper néanmoins grâce à un bon ami, qui serait là pour vous relever, pour vous dire de rester debout, de respirer, que la douleur passera, mais on a pas tous ça sous la main, parfois, ces amis sont hors de portée, ou alors inexistants pour les cas les plus tristes/décevants.

Pour survivre, il faut encaisser l'attaque, plante moi quinze fois et je resterais debout, la douleur sera très probablement insupportable, mais l'idée de crever le sera bien plus, alors je continuerais de respirer, loin de moi cette idée de finir mon aventure maintenant, tant que j'aurais encore du sang dans mon corps, une cervelle fonctionnelle et un cœur qui bat, attendez vous à me voire avec de nouvelles jauges de vies infinies !

C'est pour cela que des fois, quand vous penserez achever votre adversaire à peine épuisé en un coup, vous serez parfois étonné de le voir se relever avec une certaine lueur dans le regard qui vous fera aussi frissonner que je frissonne maintenant à cause de l'eau qui coule sur mon corps (Insupportable), cette petite flamme que vous verrez, c'est la volonté de vivre sous sa forme la plus pure ! C'est pas tout le monde qui l'a, cette flamme, cette volonté, mais ce n'est pas une raison pour se laisser surprendre ! Parfois, quand l'adversaire se relève, il est peut-être toujours capable de vous briser en deux comme une allumette ! Assurez vous de brûler toujours plus fort, et ce jusqu'à ce qu'il ne vous reste plus aucun combustible !

Moi, je vais transformer cette grotte en cheminée, je vais utiliser tout le combustible que j'ai pour devenir le feu dont j'ai besoin pour éclairer le chemin vers la réussite, cette glace me prendra peut-être mes jambes, et je n'imagine pas encore ce que cet endroit peut me prendre d'autre de mon corps, mais je donnerais tout ce que je peux pour réussir ! Et quand je serais de retour à Verde, et seulement une fois au temple, seulement une fois avoir montré ma réussite aux yeux de tous, alors je laisserais mon feu se reposer un peu ! Pour le moment, qu'il brûle aussi fort que possible ! Enfin on se chauffe pas trop non plus je suis pas au bout de ma vie. Faut juste que je fasse fondre de la glace après tout !

Tout en gardant mon mental à bloc, je continuais de me redresser pour souffler sur la glace, puis me relancer vers le bas aussi fort que je pouvais dans l'espoir de bouger, et de fragiliser la glace. Mes efforts vont payer, dans pas trop longtemps j'espère, mais ça va payer !

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 


Dernière édition par L'Invocateur le Ven 8 Juin - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Ven 8 Juin - 20:08

Unbreakable

Ambiance 2:
 

Eeeet...! Merde. Tout ce que je fais, c'est faire couler plus d'eau sur moi en fait ! Ouais, le mental à bloc c'est vraiment bien qu'en combat, dans ma situation... J'ai juste l'air débile. Souffler et bouger dans cette glace... C'est comme essayer de s'enfuir de prison en creusant dans un mur a la petite cuillère, j'en aurais pour une vingtaine d'années, et encore je crois que je suis un peu indulgent sur la durée. Mais... Maintenant que je me souviens...

Y avait ce gars en prison, dans mon monde, un banquier. Il était enfermé pour meurtre, c'était un monstre, et je parle pas de monstre moral, mais physique, une véritable créature de la nuit. Comme tout les autres, il n'était pas coupable, personne ne l'était en prison, c'était bien connu. Mais ce type... De ce que j'ai entendu, c'était un mec vachement intelligent, et super sympa. Ça se ressentait qu'il venait de plus haut, d'après les gardes de la fameuse prison. Il avait réussi à faire copain copain avec presque tout le monde, et il endurait les chocs moraux et physiques qu'il subissait par le reste qui ne l'appréciait pas trop, un homme très patient. On a pensé pendant près de 5 ans qu'il était là juste pour purger sa peine, mais... Ce type s'est complètement foutu du monde !

Il a creusé depuis le mur de sa cellule jusqu'à l'extérieur de la prison avec un outil plus petit qu'une cuillère, on lui avait dit qu'il en aurait eu pour une vingtaine d'années aussi, mais, il ne l'avait fait qu'en cinq ans. Dommage je ne connais pas la suite de l'histoire, j'aurais adoré savoir comment il a creusé aussi vite dans les murs, je sais que c'était une créature de la nuit, mais ses pouvoirs ne le rendaient pas capable d'une telle chose. Les gens sont parfois géniaux, et impressionnant. Parfois je les envie. Parfois j'ai envie de les buter. Mais lui, je l'enviais, comme beaucoup d'autres créatures de la nuit, même si je ne le connaissais pas.

Et si... Cette histoire était une piste pour me sortir plus facilement de là ? Je commence à vraiment être fatigué de me soulever comme ça et de souffler sans arrêt, mon corps me brûle de toute les manières possibles, à l'intérieur j'ai chaud, beaucoup trop chaud, mais pourtant ma peau est gelée, c'est horrible. Il a creusé un mur en très peu de temps... Comment ? Il était seul, ça c'était sûr, je le suis aussi. Mais qu'avait-il dans ce cas si ce n'est beaucoup de patience et de ruse pour ne pas se faire avoir par un garde ? Sa volonté de retrouver sa liberté était si forte qu'il avait creusé vingt fois plus rapidement ? J'en doute, dans mon monde, personne n'est capable de ça. Et puis il faudrait que je fasse fondre cette glace, que je m'en débarrasse, en moins de cinq ans !

Je continue de regarder mes pieds. Je ne les sens pas, ils sont congelés, j'ai presque l'impression que si mes mains étaient libre, je pourrais les arracher sans me faire mal ! Bien que ce serait problématique dans la suite de ma vie... J'ai un peu peur de me blesser en fait, quand je me redressais à répétition, je me renvoyais en arrière aussi fort que possible comme pour frapper la glace de l'intérieur, mais je n'ai rien senti, si ça se trouve je me suis disloqué quelque chose, mes pieds ne font peut-être même plus parti de mes jambes à l'heure actuelle ! ... Avec de la chance, je serais piégé dans de la glace avant de crever, et mon corps tiendrait sous une forme de stase, et comme ça je serais trouvé dans le futur...

Non, j'ai des projets pour maintenant, le futur, j'ai le temps de le voir venir ! Je suis sûr que j'ai déjà fait pas mal de travail, je ne dois plus être très loin de me libérer, non ?! Je commence alors à faire comme si je sautais depuis le sol, sauf que j'étais tête à l'envers. Je pliais mes jambes au plafond, puis comme pour bondir je les tendais, et ce à répétition, comme ce que je faisais précédemment mais avec plus de puissance et sans souffler. Ça m'épuisera très vite, et je risque très probablement de vraiment me disloquer quelque chose de cette manière.

Je passe quelques premières secondes à faire ça, puis je me met à le faire avec plus de puissance, j'y passe quelques minutes, et... Pas plus, c'est épuisant, c'est comme sauter sous une force gravitationnelle plus importante, je n'ai plus assez d'énergie dans les jambes pour continuer ça, et pourtant j'essaie ! Mais mes jambes ne veulent plus se plier.


L'Invocateur : Alleeeeer ! ... Meeeeeeerde !!

Pas moyen, même en forçant, je n'y arrive plus, si mes jambes pouvaient parler, elles m'enverraient me faire foutre. Je me laisse alors me balancer, toujours à l'envers, reprenant doucement mon souffle. Je... Je n'abandonne pas ! Je vais me reposer un peu, puis je retenterais une fois que j'aurais récupéré ! Il faut juste que ça ne prenne pas plus de temps, la faim va vite venir, ainsi que la soif, à moins que le froid ne me tue avant ! Je regarde en direction du sol, je le fixe. Je ne pense pas vraiment, je m'imagine simplement déjà en bas. Je ne vais pas me demander comme d'habitude ce pourquoi tout est si difficile. J'ai demandé cette épreuve, j'ai besoin d'être plus fort, je deviendrais plus fort.

Je me laissais maintenant balancer dans le vide, mais cette fois ci, à 100%, tout muscles décontractés, ce afin de me reposer aussi efficacement que possible bien que je sois à l'envers dans la pire position possible. Je fermais les yeux, espérant m'endormir comme par magie. A mon réveil... Cette glace je la démonte.

Je m'endors, je ne sais comment, mais j'y arrive. Ou alors ce n'est qu'une impression ? J'ai peut-être bien cru m'endormir, ou ai-je vraiment dormi ? Est-ce que je me suis reposé ? Pas moyen de le savoir, ma tête est en vrac, ça doit être à cause de tout le sang qui est remonté jusqu'à mon cerveau. C'est pas bon d'être perdu comme ça dans la notion du temps, je ne sais même pas si j'ai dormi ou si j'ai cligné des yeux ! Un seul moyen de le savoir... C'est de me remettre immédiatement à me débarrasser de la glace ! Si mes jambes me font encore mal, alors c'est que j'ai bien réussi à me reposer un peu, et que les courbatures font effet ! Dans le cas secondaire, mes jambes ne répondront que quelques instant avant que je ne finisse une nouvelle fois épuisé !

Aller, faut que je sorte de là, j'en ai sérieusement marre, je vais jamais avancer sinon ! Je commençais à replier mes jambes, jusqu'à que ma tête touche presque la glace et-Crac ?

He fucked up... Ok, "almost" fucked up.:
 

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Sam 9 Juin - 9:45

Une épreuve, ou...?

Setting Off:
 

Tout se passait au ralentit à ce moment là. Le bruit de craquement m'avait comme totalement réveillé, et fait frisonner, et de manière très agréable. Je voyais la glace se fissurer aux niveaux de mes talons, et sur le haut de mes pieds, lentement, le bruit continuait de se faire entendre à chaque nouvelle trace sur l'entrave. A ce moment, je me disais qu'un dernier effort ne serait même pas utile, le travail semblait presque se faire tout seul sous mon poids ! Je décidais de rester accroupis, mais à l'envers, pour regarder cette foutue glace se fissurer, intérieurement aussi excité qu'un enfant à l'idée de voir cette maudite glace éclater.

Il y avait plein de fissure, mais je me laissais aller ! Le travail n'allait pas se finir tout seul, ce serait trop beau ! Je décidais de forcer encore une fois ou deux afin d'accélérer le processus, les craquement se firent plus fort, plus gros ! Je sentais que ça bougeait ! Enfin ! Je me suis même senti descendre un peu de quelques centimètres !

Oui !

...Ça y est !

J'ai réussi !

La glace rompait, les fissures explosaient, mes pieds se libéraient, et je commençais enfin à tomber en même temps que quelques blocs ! Ce moment là, j'allais me souvenir, j'avais l'impression de m'échapper de prison après de bons efforts ! Ça m'a prit combien de temps ? Pas vingt ans, pas cinq ans, mais pas quelques minutes non plus, je le sentais encore dans mes jambes alors que je tombais, ça faisait bien mal ! A l'époque dans mon monde, on me disait que les efforts consécutifs étaient souvent les plus efficaces, la patience, l'endurance, la force d'esprit ! Je comprenais alors que je n'avais pas dormi, comme quoi j'avais passé assez de temps là haut pour avoir quelques bugs mentaux !

Incapable de contrôler ma chute sur la dizaine de mètres, je m'écrase au sol sur le côté droit, je m'explose mon bras et mon épaule, et un peu ma hanche aussi, mais j'arrive à seulement me cogner la tête, ça m'a fait bien mal mais j'y survivrais. Oh bon sang, ce sol, je l'aime pas, il est encore plus froid, mais que c'est bon de me retrouver dessus, d'être à l'endroit, de pouvoir bouger mes jambes, me dégourdir ! Impossible d'attraper mes pieds avec mes mains pour voir si ils étaient toujours bien là et en place, j'avais encore beaucoup de mal à les sentir, comme si j'avais plein de fourmis dedans, mais ça allait passer, enfin j'espère.

Aaaah ! Cette sensation d'avancer, de progresser ! Enfin ! Je commençais enfin à pouvoir bouger de nouveau mes pieds, je me relevais ensuite, je suis à moitié trempé, et l'air gelé qui règne dans cet endroit n'est pas vraiment le top du top pour faire sécher tout ça. Aller, j'ai bien avancé, mais je ne suis pas encore sortit d'affaire, il faut que je trouve la sortie ! Mais comment faire ? Si, si je sais. Le vent, je dois bien sentir du vent, et si je sens du vent alors c'est qu'il vient de quelque part. Je suis quasiment trempé, donc ça ne devrait pas être difficile ! Je reste immobile et je me concentre, par où...? ... Par là ?

Je me tourne dans la direction dont le vent semble venir, et j'observe un peu. C'est étrange, je n'y vois qu'un mur...! Je m'en approche et je le tâte un peu. De la roche. Rien de plus, rien d'illusoire. Je recule alors de quelques pas, me questionnant sur la provenance exacte du vent. Mais alors que je recule, je constate quelque chose. Enfin... C'est encore très vague, mais je crois voir quelque chose. Peut-être que si je recule...? Je décide alors de marcher à reculons jusqu'à me prendre dans le dos, enfin, plutôt dans les bras, l'autre côté de l'espèce de grotte dans laquelle je me trouvais. Je n'avais pas besoin de marcher si loin, j'avais compris ce que c'était à mi-chemin.

Ambiance 3:
 

Je crois bien que quelqu'un a fait tomber un rocher devant l'entrée de la grotte, et pas un petit rocher, non, ils y sont pas allé de main morte...! C'est... Nan. Ils voulaient juste m'enfermer et me buter avec le temps et le froid, c'est pas possible autrement. Ils... Savaient pour qui j'étais ? C'est Wukuri qui m'aurait mis à découvert sans que je ne le voie une seule fois dans le temple ?! Je sais pas... C'est pas le genre de personne à faire ce type de coup fourré. C'est sérieusement une épreuve ? Bon... Sortir de cet endroit est une véritable épreuve, mais je commence a avoir de sacrés doutes sur ce pourquoi ils ont fait une épreuve comme ça. Soit ils veulent vraiment mettre en difficulté celui qui passe par ici, soit c'est totalement voulu, spécialement pour l'Invocateur.

J'avalais ma salive, le doute que je ressentais en moi était si fort maintenant, ça m'apprendra à réfléchir autant...! Si... Si jamais ça devient trop difficile, alors j'invoquerais Sylvia et Zinnia, elles me sortiront de là. Je ne peux pas me laisser crever pour quelque chose qui est peut-être bien une tentative de meurtre, enfin si c'en est bien une. Merde, je sais pas ! Tant pis, pour l'instant, je dois juste essayer, j'aurais l'air con si je sors de la grotte en gueulant qu'on a essayé de me tuer avec mes invocations ! Non seulement j'aurais échoué l'épreuve, mais j'aurais peut-être ruiné tout ce que j'aurais pu faire dans le temple ! On s'y met !

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Sam 9 Juin - 10:35

De la gloire sans pouvoir ?

Ambiance 4:
 

Je revenais devant l'énorme rocher qui me semblait ne faire qu'un avec les murs de la grotte, comment bouger un truc comme ça sans les mains ? Effectivement, c'est tout bonnement impossible dans mon cas. Mais comment sortir si c'est sans déplacer cette énorme pierre ? J'ai été obligé de briser la glace, aucune feinte n'était possible, et mes jambes s'en souviennent encore, je suis loin d'avoir toute mon énergie, et pourtant il me reste cet énorme truc à bouger ! Merde... Je peux casser de la glace et encore je m'en pensais à peine capable, mais... Bouger cet énorme rocher juste avec mes pieds. Non, je crois qu'on essaie bien de me tuer.

Peut-être que... Je pourrais essayer de quand même trouver une feinte ? Ce n'est pas parce que ce rocher de la mort bloque le passage, qu'il le bloque entièrement ! Il doit bien y avoir quelques petits "trous" entre la roche et les parois de la grotte ! Ouais... Mais si il y en a ils doivent être bien trop petits, et tout en haut du rocher. Ce truc est droit comme les murs tout autour de moi, impossible de grimper sans les mains. Je vais quand même essayer de le pousser, j'imagine. Je me colle à moitié contre la pierre géante, avec mon épaule gauche, et je pousse sur mes pieds contre le sol pour tenter de faire bouger cette saloperie. Putain, si seulement l'épreuve me permettait d'utiliser mes pouvoirs ! Je serais au moins certain qu'on ne tente pas de me buter, et je pourrais tenter de la jouer légalement, comme par exemple en utilisant seulement le peu d'énergie qu'on m'a enseigné au temple ! Mais là... C'est carrément impossible !

Mes pieds glissent dans le sol, je manque de tomber par terre à plusieurs reprises. Tout est humide, glissant, ça fait mal, et ça ne bouge pas ! Je recule de quelques mètres afin de prendre de l'élan, puis je fonce en courant, chargeant, et donnant un grand coup d'épaule dans la roche. Je me fais mal, mais je ressens à peine la douleur, ce rocher m'emmerde trop pour que je me concentre sur ma douleur, je suis plutôt en train de penser à ma sortie de cet endroit. Je recule de nouveau, mais maintenant je regrette d'avoir chargé, je me suis fais finalement super mal. Et mes jambes suivent à peine le mouvement. Mon corps tout entier semble être affecté par le froid de sorte à ce que je commence à ne plus rien faire correctement.

Je passe trop de temps ici, je perds mon temps pour rien, mais je ne peux pas faire les choses autrement ! Je suis coincé ! C'est tout ! Je m'assieds sur le sol. Je vais finir par devoir utiliser mes pouvoirs, c'est pas possible autrement... Un rocher comme ça, un type comme moi ne le bougerait pas. Je m'allonge ensuite par terre, même avec les mains dans le dos. Alors ?

J'invoque ?

Ou j'invoque pas ?

J'aimerais bien leur demander leur avis, à mes invocations, mais je ne sais même pas si j'ai le droit de communiquer avec elles mentalement, c'est pour ça que j'ai tout coupé pour l'instant. Est-ce que j'ai le droit d'aller leur parler ? Je me souviens que je n'ai pas le droit à utiliser mes pouvoirs pour cette épreuve, mais ce genre de communication c'est pas un pouvoir pour de vrai, si ? C'est comme si je parlais avec moi même, mais avec d'autres gens qui ne sont pas réellement là pour les autres, juste pour moi.

... Non, je dois quand même tenter ma chance. Je peux pas déjà baisser les bras ! J'ai explosé la glace tout seul, je peux bien finir le travail comme ça ! Autrement j'aurais mieux fait de m'économiser et de me servir de mes pouvoirs pour sortir de là depuis le début ! Je vais sortir de là, mais à la force de mes bras ! ... Enfin non. Ils sont attachés. Hem... A la force du reste de mon corps ! Je me relevais en roulant sur le côté et en m'aidant carrément de ma tête contre le sol, et je retourne devant le rocher. Bien que je ne sente pas encore très bien mes pieds, quelque chose au sol me perturbe. Le sol, là où j'étais en train de poussé tout à l'heure, est anormal. Je le tâte du pied droit, je l'examine du regard...

De la terre ? Quand j'avais poussé le rocher, j'ai manqué de glissé plusieurs fois. Et maintenant je vois des traces sur de la terre. Avec des boulettes de terre un peu partout à côté, le sol semble s'être un peu enfoncé ici... Terre... Enfoncée... Et si...? Oui, je peux tenter un truc comme ça, bien que ça semble totalement fou. Je peux tenter de creuser. Je crois. Mais comment ? Je sais que je vais juste me servir de mes jambes, mais comment réussir à passer de l'autre côté en creusant simplement ? Si je creuse sous le rocher, je risque de me faire écraser, et je ne peux pas creuser trop profondément non plus, je risque de très rapidement retomber sur de la roche.

Réfléchissons un peu plus. Si je reste sur l'idée de creuser... Ce rocher est énorme, mais ce n'est pas la porte de Lothric non plus. Je... Oui, je peux le faire bouger si je me sers de ma tête. Je peux tenter un truc, comme par exemple... Creuser une sorte de grosse pente devant ? Mais combien de temps je vais creuser ? Y arriverais-je avec simplement mes pieds ? Non, ce que je vais faire est totalement débile ! Ce rocher n'a pas pu être placé ici de l'intérieur, il est arrivé de l'extérieur, est placé devant depuis l'extérieur ! Ce qui veut dire que la plus grosse partie de la pierre est encore dehors, si je tente de creuser devant, ça ne va rien faire !

L'entrée n'est pas bouchée, mais bloquée comme le serait une porte ! ... Mais si je reste sur l'idée de creuser, je peux toujours passer. Je vais tenter de me déplacer en diagonale sous la roche, creuser en tranchée, pas en tunnel, comme ça je sais où je vais, et j'ai moins de risque de me retrouvé enterré vivant, et si la tranchée n'est pas trop large, le rocher ne devrait pas m'écraser.

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Sam 9 Juin - 11:12

Une braise de lumière.

Ambiance 5:
 

Je commence à griffer le sol avec mes pieds, je fais voler la terre derrière moi comme le ferait un chien qui veut creuser un trou pour y cacher son os. Ca va prendre son temps, mais je devrais me montrer capable de réussir une chose comme ça, ça ne me prend pas tant d'énergie que ça, simplement creuser, mais... J'ai peur que mes pieds ne tiennent pas. Ils ont été gelés dans la glace, j'ai toujours du mal avec eux, et avec un froid pareil, creuser avec dans la terre... Je vais mettre un certain moment avant de m'en remettre, car ils vont prendre beaucoup de dégâts, surtout si je tombe sur de la grosse roche sous la terre. Oh, pitié pas de cailloux, mes pieds vont finir en lambeaux...

Pour le moment, je creuse relativement bien, les centimètres arrivent plus vite que ce que je ne pensais, ça doit être grâce à l'humidité, tant mieux. Je continue comme ça pendant encore un certain moment, je veux que la première partie se fasse sur un point précis. Je dois creuser quelque chose d'assez bien pour que je m'allonge dedans. Non, rassurez vous je ne creuse pas ma tombe, c'est juste que si je veux pouvoir creuser sous le rocher, je vais devoir me mettre sur le dos et continuer avec mes pieds, et j'ai besoin que le trou sois encore un peu plus profond pour que la terre que je dégagerais ne me coince ou ne m'entrave pas. Je ne vais pas pouvoir creuser plus large à partir de sous le rocher par contre, de peur qu'il n'écrase encore plus la terre, et qu'il me roule dessus. Dans quel cas...

Je finirais écrasé, et je n'aurais pas le temps de mourir lentement, mes côtes seront brisée, et me perceront tout les organes, je n'aurais pas le temps d'invoquer quoi que ce soit pour m'en sortir, je n'aurais pas la place. Est-ce que je ne ferais pas mieux de quand même invoquer mes monstres ? Mon plan est quand même sacrément dangereux...! Si c'est une épreuve, alors je ne suis pas sensé risquer de mourir comme ça, non ? Foutu doute, quand je n'y pensais pas, tout se passait si bien ! J'ai brisé la glace, j'avais réussi, puis j'ai vu ce rocher et je me suis mis à penser à ça !

Je deviens paranoïaque, je crois. Non. Ils ne peuvent pas savoir, ils ne m'auraient pas traité ainsi, surtout pas des moines de Verde. Ceci... C'est une épreuve que je dois passer, sans mes invocations, sans mes mains, je dois réussir à l'aide de ma propre force ! Oui, c'est ce que je cherchais après tout, à devenir plus fort ! J'ai réussi la première étape, la glace ! Maintenant, je dois passer derrière ce rocher, et puis après je foncerais hors du désert de neige de Bianchi pour y boire un bon chocolat chaud parce que je n'ai besoin que de ça ! Un lit douillet... Et un énorme chocolat chaud, un bol, non, un chaudron entier de chocolat chaud !

Ces pensées... Le mental à bloc, c'est comme tout à l'heure, on peut croire que je me force juste, mais ce n'est pas le cas, je veux sortir d'ici, ça me fait accélérer, toute ces idées me font avancer, l'espoir fait bien vivre, non ? C'est bien l'espoir qui nous a tous mené là où nous en somme aujourd'hui, pas vrai ? Si ce n'est pas le cas, alors comment ce monde tiens encore debout ? Je vais sortir de là, car c'est mon souhait, c'est ce que je veux, et quand je veux quelque chose, quand on veut quelque chose, on se donne a fond pour l'avoir. Que ce soit simplement un trésor, ou alors un titre, ou de la reconnaissance, on y met toujours tout ce qu'on a quand on le veut vraiment ! Et moi, ce que je veux...

Je veux tant de choses, la liste s'étendrait à l'infini si je pouvais en faire une, mais si il y a bien quelque chose que je veux, que je soulignerais sur cette liste, là, maintenant, et tout de suite, c'est réussir cette épreuve ! Je creusais aussi vite et aussi fort que je le pouvais, je m'étais déjà allongé dans mon trou, et j'avais déjà commencé à creuser sous la pierre, dans quelques instants je ne verrais même plus l'intérieur de la grotte, je serais bien sous la pierre, et je ne verrais que le fond de ma tranchée.

Mes pieds, ils me font atrocement mal, ça pue le sang, la peau se déchire, les plaies se font de plus en plus nombreuse, j'ai l'habitude d'avoir mal, mais jamais ça n'a été aussi désagréable. Sylvia par exemple, à notre rencontre, m'en avait mit plein la gueule, je m'en souviens comme si c'était hier, j'ai mis du temps pour m'en remettre, mais ça allait ! Alors que là... Le pouvoir de la volonté est visiblement plus puissant que ce que je ne croyais, il me permet de creuser, et il me le permettra jusqu'à que mes pieds ne tombent en petits morceaux. Je serre les dents, je crois même que je pleure un peu tellement ça fait mal, mais le froid les fait presque immédiatement disparaître, heureusement que ça ne les transforme pas en glaçons, sinon ç'aurait été problématique !

Le rocher semblait être un peu enfoncé dans le sol, vu son poids ça ne devait pas m'étonner, j'étais forcer de suivre la forme de la pierre afin de ne pas me retrouver coincé, et je passais en arc de cercle en dessous de lui, je ne sais pas où j'en suis, j'espère juste que c'est bientôt finit. Je crois bien, que c'est justement bientôt finit...! Je commence à être obligé de creuser vers le haut. Je continue, la terre tombe derrière moi, j'arrive à me débrouiller pour que ça ne me tombe pas dessus, aucun mouvement du rocher, je dois m'être débrouillé pour qu'il ne me tue pas, par chance j'imagine. Plus je creuse, plus j'entends de bruits, ça doit être le vent de dehors, non  ? Dites moi que c'est le vent !

Là, ça devient plus souple, oui, je crois que j'y suis ! Je finis par littéralement donner des coups de pieds dans la terre qui tombe sur moi, puis derrière moi, mais mon impatience me coûtera un petit instant désagréable. Alors que la terre tombait, de la neige suivait, beaucoup de neige même. Je me débattais dans ma petite trancher pour que cette neige tombe derrière moi avec la terre, et une fois la petite cascade terminée, je parvenais à me placer à l'endroit pour ramper hors de mon trou de ver.

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Invocateur
Nero - Rang 2
Nero - Rang 2
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/06/2016
Localisation : Peut-être bien chez toi~

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Sam 9 Juin - 17:56

La silhouette dans le désert.

Ambiance 7:
 

La neige se soulevait, avec sur son dessous un homme sans capuche, avec des vêtements simples, et les mains attachées dans le dos. Je me redressais d'un coup, éjectant toute la neige dernière moi, et je continuais d'avancer sur un petit mètre à genoux avant de commencer à me relever. Jamais mon corps ne m'avais paru si lourd, mais jamais je n'avais été aussi heureux d'accomplir quelque chose ! Je tentais de reprendre mon souffle, mais je m'étouffais presque avec ce dernier, ma gorge était bien salement prise, je ne pouvais sans doutes même pas parler. Bien que le froid là dehors était extrême, la douce chaleur du soleil, tout là haut, me réchauffait. La lumière, en fait c'est plus agréable que je ne le pensais.

Je me retournais vers le lieu dans lequel j'étais enfermé, une sorte d'énorme rocher dont l'intérieur était ma prison, et à son entrée, l'énorme pierre qui me bloquait la route que j'ai du contourner. D'ici, il me paraît plus gros. Après tout je ne le voyais que de l'entrée tout à l'heure. Je me laissais tomber en arrière dans la neige, dans le but de m'asseoir pour regarder mes pieds. Je me disais bien que le drap blanc du désert était teinté de rouge. Je pissais le sang, j'avais des entailles partout, mes ongles étaient explosés, et en plus d'être rouges de sang, ils devenaient bleu de manque, gelés, fragiles, heureusement que ce sont les seules parties de mon corps qui sont dans cet état. J'espère que même avec ça, je parviendrais à sortir d'ici. Car oui, je suis peut-être dehors, mais je suis toujours dans le désert de neige. Je n'aurais pas gagné tant que je ne me serais pas traîné plus loin que ça. J'imagine que les moines devaient trop avoir froid pour simplement m'attendre ici !

Je me relevais en sursaut en roulant sur le côté, un tremblement et de grands bruits de fissures, une fois sur mes deux pieds, si on pouvait encore les appeler comme ça, je me retournais avec effroi. L'énorme rocher qui bloquait l'entrée était en train de détruire un peu plus le sol, s'enfonçant dedans, surtout là où j'avais creusé quelques minutes auparavant, il n'avait bougé que d'un petit mètre vers le bas, et de quelques centimètres sur le côté, ne libérant même pas l'entrée. Si j'avais été tué là dessous... Alors je n'aurais même pas réussi à créer d'entrées...! Je m'imaginais sous la pierre, encore dans mon trou, écrasé, réduit en bouillie. Cette pensée me fit presque vomir, mais je me retournais avant que ça n'arrive avant de commencer à douloureusement marcher vers l'horizon.

Je n'y vois rien d'ici, à part de la neige, je ne sais pas par où je vais, mais j'y vais. Quand bien même je saurais où j'allais, je me serais perdu, mon sens de l'orientation aurait à son tour essayé de me tuer. Alors une direction aléatoire reste la meilleure pour l'instant. Quand je suis sortit, le soleil me réchauffait un peu, mais le froid reprenait vite le dessus, j'étais intérieurement congelé, et à l'extérieur c'était pire, j'étais un véritable glaçon sur patte, je n'en pouvais plus, j'étais fatigué, blessé, si je le voulais, je me laisserais tomber dans la neige afin d'y faire la sieste, mais la peur de mourir gelé dans mon sommeil me forçait à avancer, et ma folle envie de réussir cette épreuve en traversant le désert de Bianchi me poussait vers l'avant. Si je dois tomber, ce sera après, dans un lit douillet, avec cet énorme chaudron de chocolat chaud.

Quand je serais de retour, je pourrais me vanter de ma réussite après tout ! C'est classe, de s'échapper d'un tel endroit sans utiliser ses pouvoirs et avec les mains attachées dans le dos, non ? Je suis sûr que les gars du temple seront fiers de moi, et Akia ne rigolera plus de mes entraînements quand je retournerais la voir, j'en aurais enfin fait un aussi difficile que les siens ! Et mes invocations, enfin je pourrais me battre en équipe avec elles, je pourrais me servir de mon propre corps sans me faire mettre hors combat en un coup ! Iron Man, la prochaine fois qu'on se voit, je te battrais en un coup, je n'ai pas oublié, je te le dois bien, salopard !

J'avançais en boitant des deux jambes, manquant de tomber dans la neige à chaque pas trop bas, la couche me recouvrait les jambes au moins jusqu'aux mollets, et toujours rien à l'horizon. J'avance où exactement ? Orientation de merde, pourquoi j'ai pas de carte ? Il n'y a pas de routes dans un désert comme ça ? De traces de pas ? Si, bien sûr qu'il y a tout ça, mais je ne peux pas les voir, c'est déjà sous la neige. Qui sait ce sur quoi je marche. Tout ce que je peux faire, c'est avancer tout droit. Encore, et encore. Je ne peux pas m'arrêter, autrement j'aurais fait tout ça pour rien, et là, il y aura de quoi rire, car je n'aurais que "presque" réussi, je ne me serais pas montrer capable de réussir cette épreuve. L'échec... Héhé, c'est pas au menu ! Prenez place à vos tables mesdames et messieurs, le plat principal arrive tout droit du frigo, et c'est la spécialité du jour, nous l'avons appelé l'Invocateur ! Enfin... Non, on ne m'appelle pas trop, puisque j'ai pas ma capuche sur la tête !

Je trouve ça un peu dommage, ce sera "un type qui s'entraînait au temple de la lumière" qui aura réussi cette épreuve, et pas l'Invocateur... J'espère pouvoir vite m'approprier cette réussite pour de bon ! Quand tout le monde saura, la tête qu'ils feront... J'en éclate intérieurement de rire ! Mais pour le moment je dois garder mes petits secrets, je dois continuer mon entraînement, je dois devenir plus fort ! Je ne sais toujours pas si c'était bien une épreuve ou une tentative de meurtre, mais je le saurais en voyant la tête que les moines tireront. Mais j'espère très sincèrement que c'était un simple exercice. Je tiens à pouvoir continuer de venir au temple et d'y passer de bons moments pendant mes entraînements, sinon...

Ça va juste être désagréable. Vous me comprenez, non ? Imaginez, vous vous retrouvez au milieu d'une salle, faisant tranquillement vos échauffement en même temps que tout le monde, sauf que ce tout le monde a tenté de vous tuer, et recommencerait très probablement. C'est rarement agréable, non ? Mais j'ai confiance. Je sais que je vais rentrer et que tout se passera bien. J'en suis certain.

Plongé dans mes petites pensées, je trébuche sur quelque chose dans la neige, et me fait extrêmement mal aux pieds. La douleur était comme un éclair qui me traversait pendant plusieurs secondes tout le corps, mais ma gorge étant gelée, je n'arrivais même pas à faire un seul bruit, seulement à me rouler dans la neige de douleur. Une fois l'éclair passé, je me relevais tant bien que mal, échouant plusieurs fois, mais finissant par réussir, et je constatais ce sur quoi j'avais trébuché. Une simple pierre grosse comme mon poing. Je remarquais ensuite que la neige n'étais plus si haute que ça, je marchais dessus sans problèmes, sans m'enfoncer dedans. Je regardais ensuite devant moi, remarquant des constructions vers l'horizon. Un village ? Un château ? De simples ruines ? Est-ce que j'ai réussi ? Et bien... Dans dix mètres, oui. Car j'y vois peut-être quelqu'un, et j'espère que ce quelqu'un pourra mettre fin à mon épreuve.

Ending:
 

_________________
"J'avance sur un chemin dont les portes sont toutes déjà ouvertes, enfoncées, ou complètement détruites. Toutes, sauf les dernières ! Car tout ceux qui ont avancé sur ce chemin avant moi ne sont jamais allé jusqu'au bout ! J'ai pas de bombes pour faire sauter ces dernières portes, et simplement appuyer sur la poignée ne suffira pas, mais j'ai mon pied, et il sera plus que suffisant pour démonter ces portes ! Ces portes, et touts les crevards qui se foutrons devant !"

Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wukuri Supirittsu
Rang Spécial - Archidruide
Rang Spécial - Archidruide
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 20
Localisation : Dans un temple en train de travailler mes jojo-poses!

MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   Sam 9 Juin - 21:12

Que de surprise dans cette épreuve invocateur!

Surprenant tout le monde tu as survécu et tu es ressorti plus fort que jamais de cette épreuve!
A la sortie du désert tu étais attendu par un moine instructeur, accompagné d'autres moines qui t'ont raccompagné à bon port. Une fois tes blessures soignées et tes forces retrouvées, tu as senti naître en toi quelque chose de nouveau.

Tu as mis ton corps à rude épreuve et il a apporter une réponse : la réponse des énergies!
Le froid n'aura plus d'effet sur toi à présent! Les énergies agissent naturellement dans ton corps, de ce fait, en plus de ta résistance au froid, tu es insensible aux effets de gel, ton corps chauffant de lui-même grâce aux énergies!

Tu gagnes aussi un total de 42 golds.

Encore félicitations invocateur, tu es sorti vainqueur de l'épreuve de volonté!

_________________

IT'S A GIRL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: As a secret~... [Quête]   

Revenir en haut Aller en bas
 
As a secret~... [Quête]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirique :: Le monde des rêvesTitre :: BianchiTitre :: Le désert blanc-
Sauter vers: