Partagez | 
 

 Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)   Dim 12 Nov - 14:52

Without s'entraînait corps et âme. Entouré par la neige et le froid, il s'était administré lui-même cet handicap foudroyant. Il remuait autant qu'il pouvait, dansant avec la tempête et avec les flocons. Une danse probablement mortelle, mais magnifique. Un escrimeur au milieu d'un désert blanc, c'était la plus belle des danses. Comme, incroyable, impossible, imaginaire, et pourtant, Without donnait de chaque part de lui-même dans cette danse dont il morflait chaque mouvement. La chaleur fuyait ses vêtements et la glace prenait part sur son ossature. Mais il ne cédait pas.

Ses deux compagnons l'observaient, se frottant le corps de manière givrée, complètement ennuyés par le froid béant. Ils tentaient vainement de convaincre leur partenaire d'arrêter là et de repartir vers l'un des villages de Bianchi, loin de la tempête et du calvaire. La buée n'arrivait même plus à s'échapper de la bouche de l'escrimeur tant la neige le surpassait en terme de température ambiante. Le blanc tout autour de lui le perdait sur son orientation, alors qu'il achevait sa danse en plantant sa lame dans un morceau de glace qui fut rompu de l'intérieur par le coup asséné, surprenant les deux commères derrière qui purent observer les progrès du squelette de ce monde.

Il s'arrêta alors, respirant fort, aspirant l'air glacé dans ses os, et se rendit finalement compte des températures et se mit à trembler comme les deux autres. L'entraînement touchait à sa fin, il fallait rentrer maintenant. Ils prirent soin de repartir en essayant de retrouver par où ils provenaient, mais ils s'étaient un peu perdus sans le savoir. Et au lieu de rejoindre le village à quelques kilomètres de là, ils partirent vers la Citadelle de Glace.

Cette Citadelle, personne n'avait encore eu l'audace d'y pénètrer. Mais les trois squelettes se retrouvèrent simplement au pied de la Citadelle, sans pouvoir y entrer, vu que la porte est cachée. Mais tomber dessus firent comprendre au trio qu'ils s'étaient trompés de direction.

Le froid disparu de l'esprit de Without quand celui-ci proposa aux deux autres de tenter de trouver cette fameuse entrée. Qu'avaient-ils à perdre après tout?

"Je sais pas moi, NOS VIES??

-On ne va pas mourir, j'en suis convaincu.

-Tu n'en as pas eu assez avec Yuyuko ?


-Ayez confiance, bande de pessimistes !"

Il souriait, les yeux remplis d'envie d'Aventure à l'intérieur de ces murs. Qu'importe les trésors, il voulait de la découverte ! Tout son père en somme. Il commençait à faire le tour du mur, scrutant du regard tout ce qui pouvait attirer l'attention d'un aventurier déterminé comme lui. Pendant ses recherches, les deux autres cherchaient à se changer les idées en parlant de tout et de rien.

"Que penses-tu qu'il y a de l'autre côté de notre continent, Ego?


-Hm, je dirais d'autres couleurs qu'on ne connaît pas, ou bien des îles avec des gens bizarres dessus.

-Peut-être abandonnées, aussi."

Et ainsi vaquèrent leurs esprits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)   Lun 25 Déc - 19:47

C'était bien plus grand qu'ils ne l'auraient pensé. En reculant de plusieurs pas, ils se rendirent compte que la citadelle était faite d'un fort, probablement un village et un château, c'était vraiment entier. Une énorme zone à explorer, et ils allaient être les premiers.

Without avait le cœur battant la chamade face à cette découverte que n'importe quel aventurier prendrait avec jouissance. Une nouvelle aventure ! Mais Ego et Abus semblaient moins tentés, ils gelaient sur place, et Without n'avait pas le temps d'avoir froid, encore en admiration.

Il piqua un petit sprint vers le mur à la recherche d'une porte, d'une entrée. Il semblait qu'un monstre ou un animal avait déjà dans le passé réussi à entrer, car seule de la glace et du verglas cachaient un trou de taille humaine, déjà détruit une première fois et soignée par la nature.

Without, ne voulant pas abîmer sa lame, prit soin de demander à Abus de s'allumer. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt? Sa lumière réchauffait le trio et la glace commençait à fragiliser. La lumière d'Abus, si à pleine puissance, peut devenir très chaude. Mais il n'en a jamais fait une arme, il n'aime pas se battre.

Une fois la glace fragilisée, c'est Ego qui prit le relais en brisant les restes avec ses pieds, et ses fils, tirant sur des stalagmites à côté pour les jeter violemment sur la glace. Et finalement le trou se fit.

Without passa en premier en se courbant un peu, suivit de ses compagnons. Le fort intérieur était si blanc qu'il était difficile de discerner où étaient les choses. Without, ne faisait pas attention à ses pas, observant vers le haut, marchait droit devant lui et Ego eut un frisson. Il se précipita sur Without pour le saisir par l'écharpe et le repousser en arrière tandis que des lances pointues gelées se projetèrent hors du sol et manquèrent de trouer de partout le squelette déjà pas très dodu.

L'escrimeur sentait quelque chose en lui, une adrénaline effrayante et séduisante. Il en voulait d'avantage. L'acte héroïque d'Ego ne fit qu'accroître le besoin de découverte de Without, faisant soupirer l'araignée humanoïde et regretter son geste si noble.

Il y avait encore un chemin énorme avant d'atteindre le village. La neige était si épaisse que Without en avait maintenant jusqu'à l'écharpe, ne cessant d'avancer. Abus commençait à avoir trop froid pour se chauffer avec sa lumière et Ego prenait soin de rester dans les airs avec ses fils afin de ne pas couler comme eux dans la neige, guettant les moindres pièges.

Et plusieurs fois il dû sauver la mise des deux autres en les manipulant tels des marionnettes afin que les flèches, les piques, les rochers, et autres pièges classiques mais efficaces en terme de mort brutale, ne les atteignent pas.

Aussi affûté qu'une véritable araignée.

Quand la neige finit par ne plus noyer les deux piétons, ils en ressortirent tout blancs et durent se secouer pour dégager le coton froid de leurs vêtements, et levèrent les yeux vers ce qui les attendaient dorénavant : Le Village. Il semblait aussi invisible que l'arrivée au fort. Caché par des tonnes de glace. Le temps s'était arrêté ici. Est-ce que des bêtes y vivent malgré tout?

Without rougissait de plaisir et réussissait à produire une chaleur d'excitation alors qu'il devait faire -40000 degrès ici bas.

Ego se posa sur un toit en évitant de glisser bêtement et se rendit compte qu'il ne voyait pas l'horizon. Jusqu'où allait ce village? Il avait un mauvais pressentiment et jeta un regard plus bas alors que Without s'élança dans une allée, direction la visite de la citadelle et ses différentes explorations.

Il en mettait d'ailleurs sa main à couper que même une fois partit d'ici, il aura raté plein de secrets endormis qu'il ne tardera pas à trouver en revenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)   Sam 30 Déc - 22:52

Le Village, voilà ce qu'ils traversaient. Mais c'était tellement recouvert que les maisons ressemblaient plus à des collines de neige qu'à des habitations. Without n'osait même pas y toucher, de peur de profaner un lieu de vie qui n'est pas le sien. Il est aventurier, pas pilleur de tombes. Il veut avant tout explorer cet endroit. Qu'est-il exactement? Pourquoi sa création? Des gens ont-ils vécu ici ? Les parents du squelette semblaient tellement en déclin et en opposition vis à vis du passé de ce monde.

On aurait dit un yin et un yang, s'accusant mutuellement des troubles, et Without ne pouvait qu'observer celà sans donner son avis. Il croyait à leurs deux versions en même temps pour leur faire plaisir et surtout parcequ'il s'en fichait un peu : Tant qu'il y a de l'aventure, le reste importe peu.

Il esquivait les pièges grâce à Ego qui gardait en vue l'escrimeur et la lumière sur pattes d'un air blasé, mais toujours bienveillant malgré ses airs de démon. Il n'est pas vraiment du côté des méchants, mais il a une personnalité très possessive, cruelle et lâche, il n'en fait que comme bon lui semble, et c'est tout.

Mais à force de promener sur les toits, Ego fit dérouler une avalanche de neige sur Without et Abus, qui se retrouvèrent ensevelis brutalement sous la couverture de neige épaisse. Ego eut un haut le coeur brutal et usa de tout ses bras pour retourner la neige en panique, appelant leurs noms et réclamant un signe de vie alors que le froid collé à ses vêtements le refroidissait rapidement et lui même perdait ses forces.

Puis la main de Without sortit de la neige comme en pleine mer, tentant de montrer un signe de vie à l'araignée. Ce dernier s'empressa d'attraper de toutes ses mains celle qui submergeait et la tira de toute ses forces, sortant une carotte qui en tenait une autre par la taille. C'était moins une pour les aventuriers, et Abus était gelé. Ego souffla de soulagement mais tremblait comme la lumière. Ils n'avaient pas la détermination de Without qui ignorait au maximum le froid et qui gardait son corps le plus chaud possible par des mouvements réguliers.

Il finit par ouvrir un portail vers une timeline au chaud, et y laissa ses compagnons le temps de pouvoir continuer, il se débrouillera seul et les rejoindra le temps de se réchauffer quand il en aura finit ici.

Il s'arma de son fleuret et marchait dans la neige qui atteignait son cou, le poussant à donner toutes ses forces pour avancer avec son petit corps frêle qui avait subi le pire des entraînements dans le passé, il ne craignait donc plus une question d'endurance.

Il lui prit tellement de temps qu'il n'en avait même pas vérifié l'heure, et s'arrêta, très fier de lui et tout sourire, ajustant sur ses yeux les lunettes qu'il avait justement pour ce genre de tempête de neige, et son foulard qui couvrait tout le bas de son visage pour le garder au chaud, orné d'un faux sourire pour l'esthétique.

Il était dorénavant à une nouvelle étape, seul : La Citadelle en elle-même. Le Château, la merveille qu'il s'imaginait déjà dans sa tête, les pièces en cristal et en glace éternelle, les sculptures et les ornements, tout se ravissait dans son esprit d'aventurier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Without
Nero - Rang 3
Nero - Rang 3
avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 14/03/2016
Localisation : Tour de Cristal / En Voyage sur YNS

MessageSujet: Re: Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)   Dim 8 Avr - 11:55

Ses pas retentissaient d'un écho pour seul bruit. Les murs et les plafonds, si écartés, laissaient porter un silence facilement brisé par le simple son d'une goutte d'eau perlant quelque part du plafond. L'escrimeur en prenait plein les yeux, il y avait tant à décrire de ces lieux figés dans le temps.

De la glace, non, du verre peut-être? Qu'importe, cette texture translucide et brillante reflétait Without en plusieurs copies parfaites, sans la moindre imperfection. Il tournoyait sur lui-même pour s'obverser à tout ses reflets.

Il se mit à courir, son corps chaud relâchait un peu de fumée dans la pièce si froide qu'elle pourrait affliger l'hypothermie à quiconque n'a pas la détermination d'avancer en ces lieux. Il caressait les murs qui ne s'abîmaient même pas sur ses doigts oisseux. Il glissait un peu sur le sol de la même texture, et admirait la glace sculptée par le temps, les statues, les meubles, rien n'était plus beau, plus noble, que la glace éternelle de Bianchi.

Le garçon se calme finalement un instant, respirant fort et dégainant sa lame un instant. Il se souvenait de quelque chose qu'il aurait aimé réussir dans le passé : Et si c'était l'occasion parfaite, l'ambiance et l'endroit le plus approprié à l'entraînement?

Il voulait reproduire ce qu'il avait fait face à Dead et face à Kotei : La Défense de Crystal. Il avait réussit à changer son corps osseux en crystal, mais celle-ci lui demandait l'énergie qu'on demande à la tour. Il n'arrivait donc pas à tenir le coup. Le froid de Bianchi était la meilleure chose pour performer son endurance.

Il fit quelques coups dans le vide de sa lame, dansant presque sur une musique qu'on s'imagine soi-même, du piano peut-être, ou des violons, voir tout un orchestre cristallin. Il tournoyait de nouveau, faisant des parades, déplaçant ses pieds en grand danseur plutôt qu'en combattant. Le combat devait être un art, il doit être beau à l'oeil. Un combat brute n'a que pour but la haine et la violence. Un combat digne de ce nom doit avoir une mise en scène, des attaques à couper le souffle esthétiquement. Mais Without n'avait qu'une lame et un pouvoir on ne peut plus abusif. Il évitait d'en faire usage car il ne sait pas encore comment l'utiliser à bon escience.

Un tel pouvoir invoque d'énormes responsabilités, ne pas créer le chaos. Without visait l'harmonie et la grâce dans ses actes. C'était un aventurier au coeur sensible mais déterminé ! Comme il aimait ce mot d'ailleurs.

Quand finalement il arrêta de combattre le vide, il ferma les yeux, et se connecta à la Tour, celle qui lui offrait ce pouvoir redoutable que d'avoir une défense impénétrable. Il sentit ses os avoir mal, comme si une armure lourde se posait sur eux. Il gardait les yeux fermés, il ressentait, alors qu'il tenait sa lame, le pouvoir qui coulait sur lui lourdement, atteignant même le bout de ses petits doigts.

Il frissona, la peur l'envahit un instant, si il échouait, il allait tomber immèdiatement dans un coma suite à un lourd taux d'énergie. Une fois la sensation de lourdeur terminée, il ouvrit lentement les yeux, et, tournant sur lui même, admirant dans chaque reflet, il constata quelque chose.

Il avait réussit, ses os étaient d'un cristallin translucide magnifique, et si redoutable. Ses yeux brillaient d'espoir et de joie. Sa lame aussi, remarqua-t-il alors, était devenue de cristal. Il se sentait plus lourd, mais il se jeta contre la glace éternelle dans une ruade... Et c'est elle qui cèda, de quelques fissures, face au crystal. Without en béguya, impressioné.

Il sentait néanmoins que cette simple ruade l'avait fatigué comme si il avait courru un marathon. Il allait devoir expérimenter ce pouvoir jusqu'à s'extirper de cette fatigue soudaine. Reprenant sa forme initale en se déconnectant de la tour, il tomba à genoux comme prit d'un manque d'air. Il lui fallut une dizaine de minutes pour reprendre ses esprits.

Il se disait que dix minutes, c'était suffisant pour un ennemi qui lui voulait du mal. Il se releva donc en tremblant, et commença à courir dans la citadelle sans s'arrêter, prit d'admiration pour les lieux, il ne se sentait pas ennuyé de courir ainsi partout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire ce que personne n'a fait (LIBRE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que faire à la plage quand il fait chaud? Mater evidemment!
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Envoyons un hibou [Libre]
» Une visite d'en le champ (libre)
» Lapis Lazuli, un caillou qui tue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Onirique :: Le monde des rêvesTitre :: BianchiTitre :: La citadelle de glace-
Sauter vers: